Castres : Lourde sanction à prévoir pour N'Kinsi ?

Castres pourrait perdre Hans N’Kinsi pour plusieurs semaines. Le deuxième-ligne du club castrais a, en effet, été convoqué par la Commission de Discipline de l’EPCR à la suite du match entre le CO et Worcester, vendredi dernier en Challenge Cup. En effet, le joueur formé à Béziers est suspecté d’avoir fait à deux reprises une fourchette à des joueurs du club anglais, geste pour lequel le Rochelais Pierre Bourgarit a reçu une suspension de huit semaines en novembre dernier. « N'Kinsi est soupçonné d'avoir commis deux actes de jeu déloyal, tout d'abord en touchant la zone oculaire du pilier des Worcester Warriors, Ethan Waller à la 6eme minute du match et ensuite en touchant la zone oculaire du pilier remplaçant Richard Palframan à la 69eme minute du match », assure l’EPCR dans un communiqué officialisant la convocation du joueur.

Suspension de plusieurs semaines pour N’Kinsi ?


Pour ces gestes, Hans N’Kinsi entre sous le coup de la Règle 9.12 du rugby qui précise qu’« un joueur ne doit agresser personne physiquement ou verbalement », définition qui englobe le fait de « mordre, donner un coup de poing, entrer en contact avec l’œil, les yeux ou la zone oculaire, frapper à l’aide de quelque partie que ce soit du bras, de l’épaule, de la tête ou des genoux, piétiner, faire un croche-pied ou donner un coup de pied ». L’EPCR précise également qu’une infraction à cette règle peut valoir une suspension de quatre semaines si le degré est « faible », de huit semaines si le degré est « moyen » et aller de douze à 52 semaines en cas de faute de degré « supérieur ». Le sort du deuxième-ligne de Castres est désormais dans les mains des membres de la Commission de Discipline.