Bastareaud, l'appel de New York

ICON SPORT

A l’issue du Mondial 2015, Mathieu Bastareaud n’avait pas caché sa lassitude face au train-train quotidien du Top 14. Un déficit de motivation que l’international tricolore ne veut pas revivre après la Coupe du monde à venir au Japon (du 20 septembre au 2 novembre 2019). Aussi l’intéressé a-t-il cherché à relever un nouveau défi, histoire de ne pas sombrer dans cette routine qui quatre ans plus tôt lui avait lourdement pesé.

Après avoir entamé des discussions avec les Sharks de Durban, en Afrique du Sud, le Toulonnais de 30 ans semble s’être mis d’accord avec le Rugby United New York. Une franchise américaine nouvelle passée il y a quelques mois sous la houlette de l’ancien dirigeant du Stade Français Pierre Arnald. Dimanche soir, relève le Midi Olympique, le directeur général new-yorkais a rencontré le patron du RCT, Mourad Boudjellal, en présence du joueur concerné et de son agent. Une entrevue fructueuse a priori.

Toujours selon le bihebdomadaire spécialisé, Mathieu Bastareaud souhaiterait rallier New York l’espace de sept mois - du 1er décembre au 30 juin 2020 – avant de réintégrer le bercail toulonnais. Mourad Boudjellal ne serait pas opposé à cette parenthèse américaine de son trois-quarts centre, lui qui initialement avait fixé pour seules conditions une interdiction de rejoindre une formation anglaise ou susceptible de croiser la route du RCT en coupe d’Europe. Le feu vert officiel devrait être donné à "Basta" ces prochains jours.