IndyCar : La situation sanitaire pousse au report des deux courses de Mid-Ohio

L’IndyCar ne prendra pas la direction de Lexington, dans l’Ohio. Alors que le championnat de monoplaces nord-américain devait faire étape sur le circuit de Mid-Ohio du 7 au 9 août prochain, ce qui devait être les septième et huitième manches de la saison 2020 ont été reportées à la demande des autorités locales. En effet, face à une dégradation de la situation sanitaire concernant le coronavirus et afin de limiter les risques de propagation, les autorités locales ont demandé et obtenu un report de plusieurs semaines de l’événement. « L’IndyCar et le Mid-Ohio Sports Car Course ont convenu de reporter le Honda Indy 200 at Mid-Ohio prévu du 7 au 9 octobre jusqu’au une date qui devra être déterminée durant les mois de septembre ou octobre, annonce le compte Twitter officiel du circuit. La décision a été prise à la suite d’un échange avec les autorités sanitaires locales en raison de la situation actuelle. »


L’IndyCar se concentre désormais sur les 500 Miles


Ces deux courses de Mid-Ohio, qui n’ont été confirmées que très récemment et devaient pallier le retrait de plusieurs circuits de l’ouest des Etats-Unis dont Portland et Laguna Seca, devaient être le dernier rendez-vous du championnat IndyCar avant les 500 Miles d’Indianapolis, prévues le 23 août prochain. Avec cette annulation, les équipes vont désormais pouvoir se focaliser uniquement sur ce grand rendez-vous, qui a été reporté de trois mois face à la situation sanitaire préoccupante aux Etats-Unis. Concernant le rendez-vous de Mid-Ohio, une date devrait être prochainement fixée. « Notre équipe continue de travailler avec l’ensemble de nos partenaires et les autorités locales afin d’identifier une date plus tard dans l’année à laquelle nous pourrons accueillir le Honda Indy 200 at Mid-Ohio, est-il précisé dans ce communiqué. Dès que plus d’informations seront disponibles, nous vous les communiquerons. Nous saluons la patience et la compréhension de nos fans alors que nous faison face à ce report. »