21 courses en 2016

Le Conseil mondial de la FIA réuni vendredi à Mexico a levé le voile sur la première ébauche du calendrier 2016 de F1. Un championnat qui comporte pas moins de 21 rendez-vous – un record – et dans lequel figure un Grand Prix d’Europe inédit organisé en Azerbaïdjan, à Bakou.

21 dates, réparties sur une période plus courte puisque le Grand Prix inaugural d’Australie est pour l’heure programmé au 3 avril, contre le 15 mars cette année, immédiatement suivi par l’échéance chinoise dans un souci de limitation des coûts.

La nouvelle réglementation sera par ailleurs plus souple pour ce qui est des changements de pièces, et les sanctions ne seront plus observées en course, traduites le plus souvent en pénalités sur la grille de départ.

Le calendrier 2016 provisoire:

GP d’Australie (Melbourne): 3 avril
 GP de Chine (Shanghai) : 10 avril
 GP de Bahreïn (Sakhir): 24 avril
 GP de Russie (Sotchi): 1er mai
 GP d’Espagne (Barcelone): 15 mai
 GP de Monaco (Monte-Carlo): 29 mai
 GP du Canada (Montréal): 12 juin
 GP de Grande-Bretagne (Silverstone): 26 juin
 GP d’Autriche (Spielberg): 3 juillet
 GP d’Europe (Bakou) : 17 juillet
 GP d’Allemagne (Hockenheim): 31 juillet
 GP de Hongrie (Budapest): 7 août
 GP de Belgique (Spa-Francorchamps): 28 août
 GP d’Italie (Monza): 4 septembre
 GP de Singapour (Marina Bay): 18 septembre
 GP de Malaisie (Sepang): 25 septembre
 GP du Japon (Suzuka): 9 octobre
 GP des Etats-Unis (Austin) : 23 octobre
 GP du Mexique (Mexico): 30 octobre
 GP du Brésil (Interlagos): 13 novembre
 GP d’Abou Dhabi (Yas Marina): 27 novembre