Ski : Michel Vion élu Secrétaire général de la Fédération internationale

Michel Vion prend du galon ! Déjà président de la Fédération française de ski depuis 2010 et membre du conseil de la Fédération internationale de ski depuis 2004, l’ancien skieur, âgé de 61 ans, a été élu mardi à l’unanimité Secrétaire général de la FIS. Une élection qui va le contraindre de renoncer à ses mandats de membre du Conseil de la FIS (dont le siège est situé dans la banlieue de Zurich, en Suisse) et président de FFS. « Je suis très honoré et touché par la confiance que me donne le Conseil de la FIS C'est une période très excitante pour assumer ce rôle, car notre président a de nombreux plans innovants et de pointe pour garantir un avenir radieux à la FIS », a confié le dirigeant français, qui avait été sacré champion du monde du combiné en 1982 et est monté sur trois podiums en Coupe du Monde.

 

Vion avait soutenu le président Eliasch


« Michel apporte la combinaison parfaite de compétences en leadership et d'expertise de notre sport pour le poste de secrétaire général de la FIS. La FIS est vraiment chanceuse d'avoir une personne de son calibre pour diriger les opérations quotidiennes alors que nous franchissons les prochaines étapes vers l'avenir de la FIS », s’est réjoui de son côté le tout nouveau président de la FIS Johan Eliasch, PDG de Head et successeur du Suisse Gian Franco Kasper. Un nouveau président que Michel Vion avait vivement soutenu durant sa campagne.

Reste désormais à savoir quels changements cette élection va provoquer dans l’organigramme de la Fédération française de ski. Selon Le Dauphiné, un comité directeur devrait avoir lieu prochainement pour trouver un président par intérim, jusqu'à la fin du mandat de Michel Vion, en juin 2022. La secrétaire générale de la FFS Anne-Chantal Pigelet Grévy, présidente du comité régional du Mont-Blanc, pourrait faire partie des candidats, toujours selon le quotidien régional.


>