Ski : Deuxième mandat à la tête de la FIS pour Johan Eliasch

Panoramic
Johan Eliasch va pouvoir poursuivre sa mission. Elu président de la Fédération Internationale de ski (FIS) l’an passé à la suite du décès de Gian Franco Kasper, qui a dirigé l’institution pendant près de 23 ans, l’homme d’affaires suédois va désormais bénéficier d’un nouveau mandat de quatre ans. Seul candidat à sa propre succession, Johan Eliasch a été maintenu dans ses fonctions par le Congrès de la FIS, réuni ce jeudi pour la 53eme fois à Milan, malgré certaines critiques vis-à-vis de sa manière de diriger la fédération et sa propension à mettre trop en avant le ski alpin vis-à-vis des autres disciplines. « Je souhaite remercier la famille de la FIS pour leur soutien et leur confiance. L’année passée nous a montré que cela peut et doit n’être que le début, a déclaré le président de la FIS après sa réélection. Je suis reconnaissant et impatient pour ce nouveau mandat afin de continuer notre chemin afin de mener les sports d’hiver vers un avenir radieux et plein de réussite. »


Pigelet-Grévy intègre le Conseil de la FIS


Le Congrès de la FIS a également été l’occasion de renouveler l’organe dirigeant de la fédération, le Conseil. Parmi les dix-huit élus, on retrouve l’ancien skieur autrichien Patrick Ortlieb mais également le président de la Fédération Norvégienne de ski Erick Roeste et l’actuelle présidente de la Fédération Française de ski (FFS) Anne-Chantal Pigelet-Grévy. Avec 84 voix sur 117 possible, celle qui cédera prochainement la tête du ski français intègre le centre nevralgique de la FIS, dont son prédécesseur Michel Vion est le secrétaire général, pour les deux prochaines années. Présidente de la Fédération Russe de ski, Elena Vaelbe n'a pas été réélue sous la pression de certains pays dans le contexte international actuel. Ce 53eme Congrès a également été l’occasion d’officialiser une petite révolution au sein des sports d’hiver. En effet, la FIS a fait évoluer son nom pour devenir la Fédération Internationale de ski et de snowboard. Un Congrès dont la tenue sera désormais annuelle, avec les éditions organisées durant les années impaires qui auront lieu par visioconférence.

>