Ski alpin - Descente de Bormio (H) : Mayer s'impose, Kilde déloge Pinturault

Le 25 janvier, il avait dompté la mythique Streif de Kitzbühel. Onze mois plus tard, c'est la Stelvio, toute aussi légendaire et de surcroît glacée en grande partie, que l'Autrichien a su apprivoiser pour ajouter Bormio à son palmarès et signer une nouvelle victoire en Coupe du Monde. La dixième en carrière pour Matthias Mayer, qui rejoint au passage son illustre compatriote Hannes Reichelt, également vainqueur de six descentes en Coupe du Monde. Pourtant, mercredi en Italie, il s'en est fallu d'un rien que cela soit un autre Autrichien qui grimpe sur la plus haute marche. Mayer ne l'a ainsi emporté que pour quatre centièmes sur Vincent Kriechmayr à l'issue d'une descente décidément très serrée, les dix premiers terminant tous dans la même seconde. Sur ses terres, Dominik Paris termine ainsi au pied d'un podium que le Suisse Urs Kryenbuehl, toujours dans son élément à Bormio, est venu compléter. Mais l'Italien qui visait une cinquième victoire en descente sur les pentes lombardes n'accuse que treize centièmes à l'arrivée sur le vainqueur du jour, parti avec le dossard 16.


Deux Français dans le Top 10, Pinturault relégué à la 2eme place du général





Mathieu Bailet et Johan Clarey ne terminent pas bien loin eux non plus de Mayer, plus rapide néanmoins sur le bas du parcours que ses concurrents. Respectivement 8eme à 38 centièmes et 9eme à 47 centièmes, les deux Français se consolent en se classant tous les deux dans le Top 10 de cette descente. Alexander Aamodt Kilde (6eme) finit lui aussi dans les dix premiers, juste devant le héros de la veille sur le super-G l'Américain Ryan Cochran-Siegle (7eme). Mais ça, ce n'est pas une bonne nouvelle pour un autre Français Alexis Pinturault. Le Norvégien déloge ainsi le skieur de Courchevel de la première place du classement général et termine donc l'année 2020 aux commandes. Heureusement, Kilde ne compte que trois points d'avance et « Pintu », au contact de son rival avant les prochains rendez-vous, peut continuer de rêver à ce premier gros globe de cristal pour un Français depuis Luc Alphand en 1997. Ce qui a tout d'une superbe opération à la sortie de Bormio.

SKI ALPIN - COUPE DU MONDE
Descente hommes de Bormio - Mercredi 30 décembre 2020
1- Matthias Mayer (AUT), en 1'57”32
2- Vincent Kriechmayr (AUT), à 0”04
3- Urs Kryenbuehl (SUI), à 0”06
4- Dominik Paris (ITA), à 0”13
5- Mauro Caviezel (SUI), à 0”16
6- Aleksander Aamodt Kilde (NOR), à 0”28
7- Ryan Cochran-Siegle (USA), à 0”30
8- Mathieu Bailet (FRA), à 0”38
9- Johan Clarey (FRA), à 0”47
10- Beat Feuz (SUI), à 0”59
...
16- Maxence Muzaton (FRA), à 1”25
18- Brice Roger (FRA), à 1”38
24- Adrien Théaux (FRA), à 1”81
36- Nicolas Raffort (FRA), à 2”98
38- Blaise Giezendanner (FRA), à 3”05

Abandons : Nils Allègre, Valentin Giraud Moine

>