Relais d’Oberhof (F) : Les Bleues passent à côté, l'Allemagne s'impose à domicile

Les Bleues ont cru pouvoir émuler les Bleus. Au lendemain de la victoire de l’équipe de France lors du relais masculin d’Oberhof, l’épreuve féminine a longtemps été dominée par les Tricolores. Avec une seule pioche mais un temps de ski moins favorable, Anaïs Bescond a lancé les Bleues lors d’un premier relais sans histoires... sauf pour une décevante équipe de Norvège déjà distancée et septième à près de trois minutes au final. Au contact de la Suédoise Line Persson, de l’Allemande Janina Hettich et de la Biélorusse Dzinara Alimbekava, Anaïs Chevalier-Bouchet a uniquement tremblé sur le tir couché avec deux pioches avant d’être rapide et efficace au tir debout pour permettre à l’équipe de France de mener grand train à la mi-course.

Deux tours de trop pour les Bleues


C’est donc dans une position idéale que Justine Braisaz-Bouchet a pris le relais. Profitant des pioches de la Biélorusse Hanna Sola, de la Suédoise Elvira Oeberg et de l’Allemande Denise Herrmann, la Française a abordé le tir couché avec une marge proche des quinze secondes sur sa plus proche rivale. C’est alors que le pas de tir d’Oberhof s’est montré impitoyable. A l’issue des huit balles, deux cibles ne sont pas tombées, sonnant immédiatement le glas des rêves de podium des Bleues. Deux tours de pénalité ont contraint Justine Braisaz-Bouchet à reprendre la piste avec un retard de 55 secondes sur la tête de course. Un dernier tour de piste qui a vu l’équipe de France perdre quelques secondes de plus pour pointer à plus d’une minute du duo Biélorussie-Allemagne à l’orée du dernier relais, assuré par Julia Simon.

L’Allemagne comme à la maison


Le dernier tir couché n’a pas permis de faire la différence aux avant-postes mais Julia Simon, avec deux pioches, n’a pas pu remonter dans la hiérarchie avec la sixième place. Sure de sa force, Franziska Preuss a attaqué son tir debout pour mettre sous pression Elena Krucinkina et la Biélorusse a cédé avec deux pioches supplémentaires qui ont permis à l’Allemande de s’échapper à l’entame du dernier tour de circuit. Concernant l’équipe de France, malgré une dernière pioche, Julia Simon a profité des erreurs de la Tchèque Lucie Charvatova pour gagner une place et passer la ligne d’arrivée à la cinquième place à l’issue d’une course où les Bleues ont sans doute laissé filer la victoire sur un seul tir manqué. L’Allemagne, sur ses terres, s’impose devant la Biélorussie et la Suède pour faire le plein de confiance avant les Mondiaux.

BIATHLON - COUPE DU MONDE / RELAIS D’OBERHOF (F)
Classement final - Samedi 16 janvier 2021
1- Allemagne (Hinz-Hettich-Herrmann-Preuss) en 1h14’31’’5 (0 fautes au tir + 5 pioches)
2- Biélorussie (Kryuko-Alimbekava-Sola-Kruchinkina) à 17’’4 (0+9)
3- Suède (Brorsson-Persson-E.Oeberg-H.Oeberg) à 35’’7 (0+5)
4- Russie (Pavlova-Kuklina-Mironova-Kaisheva) à 42’’5 (1+7)
5- France (Bescond-Chevalier-Braisaz-Simon) à 1’48’’2 (2+10)
6- République tchèque (Puskarcikova-Jislova-Davidova-Charvatova) à 2’01’’4 (1+9)
7- Norvège (Tandrevold-Lien-Eckhoff-Roeiseland) à 2’45’’5 (2+15)
8- Ukraine (Blashko-Dzhima-Semerenko-Pidhrushna) à 2’52’’9 (2+6)
9- Autriche (Zdouc-Shwaiger-Innerhofer-Hauser) à 3’10’’7 (2+13)
10- Suisse (E.Gasparin-S.Gasparin-A.Gasparin-Haecki) à 3’17’’1 (2+10)
...

>