Hockey sur glace : Le Mondial féminin encore reporté

La pandémie de coronavirus a contraint le monde du sport à reporter de nombreuses compétitions prévues en 2020. Le Mondial féminin de hockey sur glace n’y a pas échappé. Mais voilà, celui-ci enchaîne les reports. Alors que la compétition devait se tenir du 31 mars au 10 avril 2020, elle a été reportée une première fois au mois d’avril 2021, puis une seconde fois du 6 au 16 mai. Cependant, le rebond de l’épidémie en Nouvelle-Écosse, plus précisément à Halifax et Truro où devait se dérouler la compétition, a contraint les autorités de cette province de l’Est canadien à annuler sa tenue le 21 avril dernier, soit à deux semaines du début de l’événement. Vendredi, la Fédération internationale de hockey sur glace (IIHF), instance organisatrice de la compétition, a annoncé, après avoir revu ses plans, que le Mondial se tiendra du 20 au 31 août dans un lieu qui reste à déterminer.


Un troisième report


« Les joueuses, les équipes, la Fédération canadienne et l'IIHF ont été placés dans une position difficile en raison de cette annulation soudaine. Nous avions besoin d'une série de dates qui puissent convenir aux équipes et qui permettent une couverture médiatique complète ainsi qu'une chance pour les spectateurs d'assister aux matchs », s’est justifié René Fasel, président de l'IIHF. Ce créneau a été choisi pour répondre aux besoins de quatre sélections (Allemagne, Danemark, Hongrie et République tchèque) participant en novembre à un tournoi de qualification olympique pour les Jeux de Pékin 2022 (4-20 février). « Nous avons franchi une première étape importante en trouvant les dates optimales pour organiser cet événement et nous allons maintenant passer à l'étape suivante et choisir un lieu approprié », a conclu le patron de l’IIHF. L’instance ajoute que les sites potentiels seront évalués et qu’un nouvel hôte sera choisi dans les semaines à venir. Les Etats-Unis, le Canada, la Finlande, la Russie, la Suisse, le Japon, la République tchèque, l'Allemagne, le Danemark et la Hongrie sont les pays qualifiés pour ce Mondial 2021.

>