Biathlon - Coupe du Monde : Quelques changements dans le barème des points


Neuf étapes de Coupe du Monde à travers l’Europe et des championnats du monde en février à Oberhof en Allemagne. La saison 2022-23 de biathlon, qui débutera le 30 novembre à Kontiolahti en Finlande, n’aura rien de révolutionnaire, les Mondiaux se déroulant toujours au cœur de la saison de Coupe du Monde, sauf en année olympique. Mais à partir de 2002-23, un changement va s'opérer dans le décompte des points. En effet, les courses des championnats du monde, qui valaient le même nombre de points (60 pour le vainqueur, 54 pour le deuxième, 48 pour le troisième…) que les courses de Coupe du Monde, ne compteront plus pour le classement du globe du cristal (le gros globe pour le classement général, les petits globes pour chaque discipline). La Fédération internationale de biathlon souhaite en effet que les championnats du monde soient un « événement-phare autonome ». Par exemple, lors de la saison 2020-21 qui l’avait vu remporter deux médailles aux Mondiaux de Pokljuka, Emilien Jacquelin aurait eu 138 points de moins dans son classement de la Coupe du Monde, sur les 812 qu’il a récoltés tout au long de la saison.

Tous les résultats vont compter


Par ailleurs, l’IBU a décidé de supprimer le point de règlement qui permettait de retrancher les deux pires résultats d’un athlète pendant la saison. Tous les résultats compteront donc dans le classement final. En revanche, « le système de points pour le score total et les scores de chaque discipline sera ajusté pour augmenter la valeur entre les meilleurs résultats, garantissant que si les athlètes sont obligés de manquer une course pour cause de maladie, ils auront toujours la possibilité de pouvoir gagner les Globes de cristal », précise l’IBU, mais sans détailler le nouveau barème de points. Enfin, l’instance a annoncé que le prize-money allait être ajusté afin d’augmenter le nombre de biathlètes recevant une récompense financière après une course.

>