XV de France : Willemse entendu mardi, Pesenti pourrait remplacer Taofifenua

Contre l'Ecosse, la 2eme ligne des Bleus pourrait être grandement diminuée. En effet, alors que le XV de France affrontera vendredi soir (21h00) l'Ecosse au Stade de France, avec la victoire dans le Tournoi des 6 Nations en ligne de mire, Fabien Galthié devra probablement faire avec une ou deux nouvelles absences. Exclu samedi soir  contre le pays de Galles (32-20), Paul Willemse devrait en savoir plus ce mardi, après être passé devant la commission de discipline de la compétition. Le joueur de Montpellier pourrait écoper d'une lourde sanction après son contact avec les yeux d'Alun Wyn Jones lors d'un déblayage. « Je pense qu'il ne mérite pas une lourde sanction, je pense qu'il mérite la clémence. Quand on regarde les images, pour moi, il n'y a pas de contact. Ou alors, il est minime et surtout, pas volontaire. Vous voyez bien la manière dont le Gallois joue la scène, son "body language." J'espère que le corps arbitral va juger que cette sanction n'est pas nécessaire pour Paul Willemse », estimait le sélectionneur français, à l'issue de la belle victoire française.

Pesenti de retour... mais en manque de rythme


Si pour Willemse, il faudra encore attendre un peu, Romain Taofifenua est, lui, très incertain pour l'Ecosse. Touché à un genou contre les Gallois et obligé de sortir dès la 22eme minute de jeu, le Toulonnais va se tester cette semaine mais ne sera peut-être pas rétabli pour le dernier match. D'après RMC Sport, le staff du XV de France a donc fait appel à Baptiste Pesenti pour le suppléer. Pour autant, le Palois ne semble pas être une solution pour débuter, lui qui n'a plus joué depuis le 27 décembre, et une victoire de la Section face au Stade Français (29-27). Depuis, le 2eme ligne n'a plus joué en club car dans le groupe français pour préparer l'Italie, puis l'Irlande et a ensuite été touché par le coronavirus. Cyril Cazeaux, Killian Geraci et Guillaume Ducat également blessés, Pesenti vient donc logiquement renforcer un poste où Bernard Le Roux et Swan Rebbadj, favoris pour être titulaires vendredi soir, devaient se sentir bien seuls à Marcoussis.

>