XV de France (F) : Un groupe réduit à 33 joueuses pour conclure le Tournoi des 6 Nations

Le XV de France féminin ressert les rangs. Après avoir pris le meilleur sur l’Italie, l’Irlande et l’Ecosse, Annick Hayraud a fait le choix de compter sur un groupe qui passe de 35 à 33 joueuses en vue des rencontres au pays de Galles le 22 avril puis face à l’Angleterre en clôture le 30 avril. « C'est dans la logique d'avoir un groupe plus resserré. Il était élargi sur le premier bloc du Tournoi a confié la patronne des Bleues dans des propos recueillis par le quotidien L’Equipe. L'idée était de faire tourner les compositions d'équipes sur les trois premiers matchs, on a réussi à le faire, même si ce n'était pas franchement facile. » Un groupe qui va retrouver Agathe Sochat, qui était absente en raison de l’accouchement de sa compagne, et Caroline Boujard, qui a manqué les trois premières journées sur blessure. « On alignera la meilleure composition d'équipe pour les deux matchs qui restent, c'est clair pour nous », a affirmé Annick Hayraud.


Hayraud assume pour Mayans


Pour la manager du XV de France féminin, le retour de Caroline Boujard, qui s’ajoute à celui de Safi N’Diaye précédemment, est une bonne nouvelle. « C'est une joueuse d’expérience, assure Annick Hayraud. Elle a des qualités de vitesse qui peuvent être très intéressantes. » Si deux joueuses font leur retour, elles sont cinq à ne pas être conviées à revenir au Centre National du Rugby de Marcoussis, dont la troisième-ligne Marjorie Mayans. Admettant que « c’est un choix » justifié par les « pépins physiques » dont elle a été victime, Annick Hayraud assure que la joueuse de Blagnac « fait le maximum pour retrouver son pic de forme ». Toutefois, la montée en puissance d’une jeune génération impose au staff tricolore certaines décisions. « On continue à avoir un oeil sur elle, assure la manager des Bleues. On a essayé d'être transparent. Elle a envie de continuer à se battre pour revenir dans le groupe. » Réunies dès le week-end prochain à Marcoussis, les Bleues seront en mission pour imiter les Bleus et aller chercher le Grand Chelem.

Le groupe de 33 joueuses sélectionnées
Piliers : Rose Bernadou (Montpellier), Yllana Brosseau (Bordeaux), Annaëlle Deshaye (Lyon), Clara Joyeux (Blagnac), Assia Khalfaoui (Bordeaux), Coco Lindelauf (Blagnac)
Talonneuses : Célia Domain (Blagnac), Agathe Sochat (Bordeaux), Laure Touyé (Montpellier)..
Deuxième-lignes : Madoussou Fall (Bordeaux), Manaé Feleu (Grenoble), Célia Ferer (Toulouse), Audrey Forlani (Blagnac), Safi N'Diaye (Montpellier)
Troisième-lignes : Julie Annery (Stade Français Paris), Axelle Berthoumieu (Blagnac), Emeline Gros (Montpellier), Gaëlle Hermet (Toulouse), Romane Ménager (Montpellier)
Demies de mêlée : Alexandra Chambon (Grenoble), Laure Sansus (Toulouse)
Demies d'ouverture : Caroline Drouin (Rennes), Morgane Peyronnet (Montpellier)
Centres : Maëlle Filopon (Toulouse), Chloé Jacquet (Lyon), Marine Ménager (Montpellier), Gabrielle Vernier (Blagnac)
Ailières : Cyrielle Banet (Montpellier), Caroline Boujard (Montpellier), Marie-Aurélie Castel (Rennes), Mélissande Llorens (Blagnac)
Arrières : Emilie Boulard (Chilly-Mazarin), Jessy Trémoulière (Romagnat)

>