Serie A : Simone Inzaghi retrouve déjà la Lazio

Inside / Panoramic
Simone Inzaghi va se rendre à l'Olimpico en tant qu'adversaire de la Lazio pour la première fois depuis 2008, et une victoire 3-0 des Romains face à l'Atalanta où il était alors prêté. Hormis cette saison et six mois à la Sampdoria en 2005, le petit frère de Filippo a réalisé la quasi-totalité de sa carrière sous les couleurs des Biancocelesti, de 1999 à 2010, où il a enchaîné ensuite en tant qu'entraîneur. Des équipes de jeunes, d'abord, puis bien sûr en Serie A de 2016 jusqu'à l'an dernier. Auteur d'un quadruplé en Ligue des Champions en 2000 face à l'OM (5-1), champion d'Italie la même année, le Simone Inzaghi coach a mêlé à nouveau son club à la lutte pour le titre 20 ans plus tard, porté notamment par un Ciro Immobile en état de grâce.


"Un retour aux sources"


L'ancien avant-centre anticipe et se trouve forcément ému : "Ce n'est pas un match comme les autres pour moi. C'est un retour aux sources, c'était ma maison depuis 22 ans. Ce sera une grande émotion, une grande journée. Revoir ces gars spéciaux qui m'ont tout donné, les supporters... Je sais qu'il y aura des huées comme des applaudissements, ça fait partie du boulot. Je l'accepte, mais ils savent que j'ai toujours tout donné pour la Lazio." Simone Inzaghi remercie également son ancien président Claudio Lotito, ainsi que le directeur sportif Igli Tare, "deux personnes très, très importantes pour moi". La Lazio et l'Inter étant deux clubs plutôt amis, croisons les doigts pour que l'atmosphère d'avant-match ne soit qu'un hommage remarqué.

Joaquin Correa devrait lui échapper à une éventuelle bronca : il y a peu de chances que l'Argentin soit de la partie, de retour de son pays où il vient d'entrer cinq minutes face au Pérou (1-0) dans la nuit de jeudi à vendredi. Prêté pour quatre ans avec obligation d'achat, il a justement été un des joueurs sur lesquels Simone Inzaghi a pu largement compter sur la deuxième partie de son règne, de 2018 à 2021. Sans avoir l'omnipotence de son illustre coéquipier Immobile ou même de Luis Alberto, l'ancien Sévillan a terminé son aventure romaine sur deux saisons à respectivement neuf et huit buts en Serie A. Le principal fait d'armes décisif de l'attaquant de 27 ans restera son but en finale de la Coupe d'Italie 2019, remportée 2-0 contre l'Atalanta. Simone Inzaghi continue tout de même de faire planer le doute sur sa participation.



>