Serie A : Piatek – Paqueta, le second souffle de l’AC Milan

Panoramic

« Milan est l’équipe qui s’est le mieux renforcée cet hiver en Europe ». Adriano Galliani, l’ancien de la maison, ne s’y trompe pas. Les dirigeants milanais ont en effet parfaitement géré ce marché des transferts. Ils se sont tout d’abord séparés d’un Higuain devenu encombrant. L’état-major des Rossoneri a ensuite répondu aux attentes de Gennaro Gattuso. Pour leur deuxième mercato à la tête du club lombard, les nouveaux propriétaires américains n’ont pas lésiné sur les moyens. Ils ont cassé leur tirelire et déboursé pas moins de 70 millions d’euros pour recruter deux renforts.

Premier arrivé en Lombardie, Lucas Paqueta. Le Brésilien débarque dès les premiers jours du mercato, en provenance de Flamengo, contre un chèque de 35 millions d’euros. Alors qu’il a déjà une saison complète dans les jambes (le championnat brésilien se disputant de mai à décembre), on se dit qu’il faudra certainement du temps pour se faire une idée sur le jeune joueur de 21 ans. Il n’en sera rien. Surpercoupe d’Italie, Serie A, Coupe d’Italie : Genarro Gattuso n’a pas traîné pour l’utiliser. Adaptation express pour le milieu de terrain qui a déjà disputé 8 matchs sous ses nouvelles couleurs. Le bilan est plutôt prometteur avec 1 but et 2 passes décisives.

 


Mais au-delà des statistiques, c’est son aisance et son intelligence de jeu qui enthousiasment. Son entente avec Hakan Calhanoglu (joueur à qui il fait le plus de passes) a permis de relancer le Turc qui était en difficulté ces derniers mois. Celui qui a pour idole Kaka a, certes, un petit peu de déchet dans son jeu mais a une technique bien au-dessus de la moyenne. De quoi déjà séduire San Siro, en mal de beaux gestes ces derniers temps. « Paqueta est un joueur incroyable. Il peut faire encore plus. Il n’aime pas beaucoup parler mais il s’exprime avec des actes, en travaillant tous les jours. C’est un personnage qui me plait énormément » a récemment déclaré le coach milanais qui ne peut plus s’en passer (8 titularisations consécutives).

Paqueta

Deuxième recrue hivernale, Krzysztof Piatek. Il est LA sensation cette saison en Serie A. Arrivé cet été au Genoa pour un peu plus de 4 millions d’euros, le joueur de 23 ans a réalisé un début d’exercice canon avec les Rossoblu (9 buts en 8 journées). Six mois plus tard, il franchit un nouveau cap en s’engageant avec l’AC Milan pour remplacer Gonzalo Higuain parti rejoindre Maurizio Sarri à Chelsea. Alors que l’Argentin restait sur 2 buts sur ses 10 derniers matchs en championnat, le Polonais tourne lui déjà à plein régime. En 5 rencontres avec le club lombard, Piatek a inscrit 6 réalisations ! Son transfert ne l’ayant visiblement pas beaucoup perturbé, il continue de talonner Cristiano Ronaldo au classement du meilleur buteur de Serie A.

 

Celui à qui on a refusé de donner le n°9 (« cela doit se mériter » avait déclaré Leonardo conscient de la malédiction de ce maillot) est en train de définitivement prouver qu’il peut devenir un très grand attaquant. Intelligent dans son placement et ses déplacements, généreux dans les efforts et le repli défensif, le Pistolero est surtout un véritable tueur, obsédé par le but. « Il ne parle pas. 80% du temps, on dirait un bébé qui dit ‘maman, maman’ lui dit ‘but, but. Il vit pour les buts » a plaisanté il y a quelques jours Gattuso.

Piatek

Il faut dire que l’entraineur des Rossoneri a retrouvé le sourire. Car les deux recrues ont déjà changé le jeu de l’AC Milan mais aussi ses résultats.  10ème meilleure attaque avant l’arrivée de Paqueta et Piatek, le club lombard pointe désormais au 7ème rang (1,36 but par match contre 1,46 désormais). Avant le début du mercato, les Milanais restaient sur 1 victoire en 5 matchs de Serie A. Aujourd’hui, ils sont invaincus avec leurs deux nouveaux venus (3 victoires, 2 nuls). Cinquième, à huit points du podium, avant leur arrivée, il Diavolo est actuellement seul quatrième, avec 4 longueurs de retard sur le rival intériste. Il n’en fallait pas plus pour redonner espoir aux tifosi rossoneri qui croient plus que jamais à un retour en Ligue des Champions, eux qui n’y ont plus gouté depuis la saison 2013-2014.

vidéo : le goleador piatek frappe encore