Serie A : Il y a déjà urgence pour la Juventus

Rien ne va plus à la Juventus Turin. En effet, alors que seulement trois journées du championnat d'Italie ont été jouées, la Vieille Dame ne compte qu'un petit point sur neuf possibles. Forcément indigne de son statut de poids lourd de la Serie A. Pour rappel, dans leur histoire, les Bianconeri ont, tout de même, glané pas moins 36 titres nationaux, ce qui constitue ainsi évidemment un record. Déjà l'année dernière, la Juve avait alors été bien incapable d'ajouter un dixième titre consécutif à son incroyable série entamée lors de la saison 2011-12. Cette année, c'est donc encore pire, puisque le début de saison est plus que catastrophique.

Après Naples, l'AC Milan


Dès la 1ere journée, le visage montré par les hommes de Massimiliano Allegri a été plus qu'inquiétant. Pourtant, ils menaient bien 0-2 sur la pelouse de l'Udinese après 23 minutes de jeu, mais incapables de tenir leur résultat, ils avaient alors fini par concéder le match nul (2-2). Lors des deux rencontres qui ont donc ensuite suivi, ce fut pire puisqu'il y a eu défaite au bout. D'abord face au promu Empoli (0-1), puis contre l'outsider Naples (2-1). Et ça pourrait ne pas forcément s'arranger de sitôt. En effet, ce dimanche soir à 20h45, à l'occasion de la 4eme journée de Serie A, la Juventus Turin accueille l'AC Milan. Une nouvelle grosse affiche pour les Turinois qui fait donc suite à celle contre Naples, lors de la précédente journée.

La Juventus est lancée en Ligue des Champions


L'espoir des Turinois réside dans le fait qu'ils pourraient tout aussi bien lancer enfin leur saison. En effet, leur première victoire en match officiel est intervenue ce mardi soir, à l'occasion de la 1ere journée de la phase de poules de la Ligue des Champions, sur la pelouse de Malmo (0-3). Pour cela, il faudra ainsi notamment retrouver quelques automatismes offensivement. Pour le moment, dans l'élite, la Juventus Turin n'a inscrit que trois buts, grâce à trois buteurs différents. Après le départ de Cristiano Ronaldo, les espoirs reposent désormais sur les épaules de Paulo Dybala, Alvaro Morata ou même Moise Kean, de retour dans son club formateur. A eux de saisir leur chance et redresser un club qui, pour le moment, inquiète.

>