Serie A : Est-ce que l'Inter Milan va réussir à défendre son titre ?

Reuters
Les Nerazzurri peuvent-ils le faire ? Après avoir mis fin à une très longue disette, les Milanais s'attaquent à une mission encore plus compliquée : celle de confirmer en 2021-22. D'autant plus que le club va réduire la voilure sur le plan financier, ce qui a déjà causé le départ d'Antonio Conte et celui d'Achraf Hakimi, vendu pour 60 millions d'euros au Paris Saint-Germain. Les demandes de Suning, le groupe chinois propriétaire du club, devraient donner une bonne indication sur l'été de l'Inter. Pour le moment, Simone Inzaghi est devenu le nouvel entraîneur, alors qu'Hakan Calhanoglu (libre) et Matteo Darmian (2,5 millions d'euros) sont déjà venus renforcer le club lombard.


« Le devoir d'honorer le Scudetto »

Conscient des doutes des tifosi, Giuseppe Marotta a pris la parole sur le sujet ce week-end, en marge d'un match amical gagné contre Lugano (2-2, tab 4-3). « Nos objectifs sont les mêmes que d'habitude. L'histoire de l'Inter exige cela. C'est un club avec un passé glorieux et couronné de succès. Nous avons également le devoir d'honorer le Scudetto que nous portons sur nos maillots. Nous avons une grosse saison devant nous. (...) A part vendre Hakimi, nous prévoyons de garder l'équipe dans son ensemble », expliquait le directeur sportif milanais, au micro de Sky Sport Italia. Ambitieux, l'Inter devra déjà être au niveau pour espérer conserver son titre en Serie A... mais devra aussi se méfier des autres.


Des concurrents aux dents longues

En effet, après une année sans, la Juventus Turin entend bien montrer que ce n'était qu'un raté sans conséquences. Entre le retour de Massimiliano Allegri à la tête de la Vieille Dame et le fait que Cristiano Ronaldo devrait rester, le club piémontais devrait à nouveau jouer les premiers rôles. Plus proche de l'Inter, c'est l'AC Milan qui compte bien confirmer son retour au premier plan. Tout juste arrivé, Olivier Giroud n'a pas caché que les Rossoneri joueraient le titre cette saison. Avec l'Atalanta Bergame, Naples, l'AS Rome de José Mourinho et la Lazio Rome de Maurizio Sarri, les concurrents ne manqueront pas en Italie.

>