Ronaldo, la folle anecdote



Lorsque l'on parle de Ronaldo, les jeunes générations pensent automatiquement à CR7. Mais quelques années avant l'éclosion du quintuple Ballon d'Or portugais, sévissait sur les pelouses un certain Ronaldo. Attaquant surdoué, le Brésilien a régalé les amoureux de football, et notamment ceux du Real Madrid, club dont il a porté le maillot de 2002 à janvier 2007. Lors de sa dernière année chez les Merengue, le double-champion du monde a travaillé sous les ordres de Fabio Capello. Ce dernier n'en a pas un très bon souvenir.

C'est en tout cas ce qu'il a laissé entendre lors d'une intervention dans le cadre du Festival dello Sport de Trente. Le tacticien aujourd'hui âgé de 76 ans a confié une anecdote. "Je me souviens que Silvio Berlusconi (alors propriétaire de l'AC Milan, ndlr) m'a appelé pour me demander comment allait Ronaldo. Je lui ai répondu qu'il ne s'entraînait même pas et qu'il aimait beaucoup faire la fête et les femmes, donc le faire signer à Milan serait une erreur. Le lendemain, j'ai vu les Unes des journaux ; 'Ronaldo à Milan'. C'était très drôle."

Bonne décision


Le Real avait alors décidé de se séparer du Brésilien en pleine milieu de saison, lors du mercato hivernal. Un choix que ne regrette pas Capello. "La décision de se séparer de Ronaldo et de signer (Antonio) Cassano a contribué à créer un esprit de victoire dans l'équipe. Nous avons repris neuf points au Barça lors des dix derniers matchs et j'en suis encore fier aujourd'hui."


>