Naples : Osimhen cible de cris racistes contre l'AS Rome


Le sujet du racisme en Italie a vécu un nouvel épisode à l'occasion du choc disputé entre l'AS Rome et Naples, dimanche dans l'optique de la neuvième journée de Serie A (0-0). L'ancien attaquant de Lille, Victor Osimhen, présent à Naples depuis juillet 2020, a été la cible de cris racistes venus du public romain, a indiqué ce lundi soir la Ligue italienne, précisant l'ouverture d'une enquête à venir. Ainsi, "en relation avec les chants discriminatoires de nature raciale visant le joueur Victor Osimhen", le juge sportif de la ligue a confié un supplément d'enquête qui sera à la charge du procureur de la Fédération, avec l'objectif de faire spécifier "dans le détail la durée et l'ampleur" des cris.


10 000 euros d'amende pour l'AS Rome


Notant également la collaboration de la Roma pour l'identification des responsables, la Ligue a précisé dans son communiqué que les cris n'ont "pas été renouvelés après que des annonces ont été faites". Auteur de 9 buts en 11 matchs toutes compétitions confondues, Victor Osimhen est un élément très important du Naples de Luciano Spalletti, et il n'a pas été le seul à subir des cris racistes depuis le début de la saison en Serie A. En effet, avant lui, les Français Mike Maignan et Tiémoué Bakayoko (AC Milan) ou encore le Sénégalais Kalidou Koulibaly (Naples) ont également été visés par ce fléau. La Ligue italienne a en outre précisé ce lundi que l'AS Rome avait écopé de 10 000 euros d'amende pour motif d'injures de "nature territoriale" proférées par ses supporters contre ceux de Naples.

>