Mercato : Thiago Silva de retour en Italie, Kakuta bloqué ?

Les rumeurs loin d'être fiables


En fin de contrat avec le Paris Saint-Germain, Thiago Silva pourrait prolonger de quelques semaines, comme Edinson Cavani, pour disputer les finales de coupes nationales et la suite de la Ligue des champions avec le club où il évolue depuis 2012. Le capitaine brésilien quittera ensuite la capitale, comme l’a confirmé Leonardo, le directeur sportif parisien, au JDD. Mais pour aller où ? La piste d’un retour au Brésil, et plus particulièrement à Fluminense, serait à écarter, le défenseur de 35 ans souhaitant poursuivre sa carrière en Europe. Où il ne manque pas de prétendants. Carlo Ancelotti, son ancien entraîneur à Paris, aimerait le faire venir à Everton. En Premier League, Tottenham et Wolverhampton le suivraient également. Mais un retour en Italie n’est pas forcément à exclure pour celui qui est resté très attaché à Milan, où il a joué de 2009 à 2012. D’après Sky Italia, la Fiorentina tente ainsi de l’attirer. Ce qui constituerait indéniablement un autre gros coup pour le club de Florence, un an après le recrutement de Franck Ribéry.

L’aventure de Naby Keita à Liverpool va-t-elle bientôt prendre fin ? Deux ans après son arrivée sur les rives de la Mersey en provenance de Leipzig, pour plus de 60 millions d’euros, le milieu de terrain guinéen pourrait quitter les Reds. L’ancien Istréen n’a jamais réussi à totalement s’imposer, ce qui s’explique, en partie, par ses blessures. Et si, d’après le Daily Express, Jürgen Klopp souhaiterait tout de même le conserver, un départ n’est pas à exclure. D’autant plus que les champions d’Europe en titre viseraient notamment Ruben Neves, le milieu de terrain portugais de Wolverhampton.

Les rumeurs fiables


L’histoire serait belle. Treize ans après son départ pour Chelsea, Gaël Kakuta, ancien prodige de la Gaillette, est annoncé depuis plusieurs semaines de retour à Lens, promu en Ligue 1. D’après L’Equipe, le milieu offensif de 28 ans se serait mis d’accord avec le club artésien sur un contrat de trois saisons. Sauf que le transfert bloque, en raison des exigences d’Amiens. Le club picard aurait refusé une deuxième offre du Racing, à hauteur de 2,8 millions d’euros, et réclamerait pas moins de 5 millions pour son joueur. De quoi refroidir les ardeurs lensoises ? Et l’éventuel maintien d’Amiens en Ligue 1 peut-il changer la donne ? On devrait bientôt en savoir plus.

>