Italie : Sarri révèle son plus grand regret



Il y a deux ans, et après avoir pourtant remporté la Ligue Europa, Maurizio Sarri a décidé de quitter Chelsea pour retourner en Italie et prendre les commandes de la Juventus. Un choix qu’il regrette amèrement aujourd’hui, et pas uniquement parce qu’il a été viré par la Vieille Dame au bout d’un an. Dans un entretien à Sport Italia, le technicien transalpin a indiqué que si c’était à refaire il ne tournerait probablement pas le dos aux Blues. "A Chelsea, j'ai fait une erreur monumentale, celle de vouloir retourner en Italie à tout prix. Marina Granovskaia m'a empêché de quitter Chelsea, mais j'avais cette envie de retourner en Italie. Chelsea est un grand club, dans les années qui ont suivi, ils ont pris beaucoup de jeunes me conviennent".

Sarri jaloux de ses successeurs


« J'ai vécu une année particulière, au cours de laquelle Abramovich ne pouvait pas entrer en Angleterre et nous avions un propriétaire qui n'était pas présent dans la région, s’est remémoré Sarri à propos de son passage à Stamford Bridge. Une situation assez difficile, le tout entre les mains de Marina et elle avait mille problèmes à résoudre, l'aspect footballistique était entre les mains de nous le staff et on n’avait pas la puissance économique nécessaire. Puis vinrent Werner, Havertz, Mount, Ziyech : tous convenaient à ma façon de jouer ». Après une année sabbatique, Sarri a repris du service. Il a été nommé coach de la Lazio en remplacement de Simone Inzaghi.

>