Italie : L’Inter Milan peste contre le calendrier

Panoramic

Le retour du football italien a été officiellement acté jeudi, avec l’annonce par la fédération de la reprise de la Serie A et aussi de la Coupe d’Italie durant le mois de juin. Cette nouvelle était censée ravir les représentants de l’élite transalpine, mais la joie de ces derniers était finalement mesurée.

Et pour cause ; ceux qui sont toujours engagés en Coppa ont très peu goûté la programmation qui a été définie. Les demi-finales retour et la finale se joueront en l’espace de quatre jours (de 13 à 17 juin) et ce, au sortir de trois mois d’interruption complète de compétitions.

 

La fédération italienne sous pression


L’Inter Milan est le club qui a le plus contesté cette décision. Appelés à disputer un match de retard de Serie A dès le week-end qui suit cette reprise, les Lombards s’estiment même pénalisés à plus d’un titre et ils n’ont pas l’intention de se soumettre aux folles exigences de ce calendrier effréné.

Selon La Gazzetta dello Sport, une demande a déjà été transmise pour que la FIGC revoit son planning et si leur requête n’est pas entendue alors ils songeraient à envoyer l’équipe Primavera (réserve) pour le match retour contre Naples. L’AC Milan et la Juventus n’ont, eux, pas brandi de menaces, mais leurs positions se rapprochent de celle des Intéristes.

À noter que la Ligue italienne n’a pas encore défini le calendrier des huit journées restantes du championnat. Cependant, ce qui émerge comme une certitude dès maintenant, c’est qu’il y aura un total de 127 rencontres jouées en l’espace de 50 jours. Une véritable course contre la montre qui n’a certainement pas fini de faire jaser de l’autre côté des Alpes.