Giroud sera-t-il au Mondial 2022 ?

Reuters
Alors que la situation semblait lui être redevenue favorable avant le Final Four de Ligue des nations, Olivier Giroud avait tout de même été laissé de côté par Didier Deschamps. Il est donc d'autant moins probable, au vu du grand week-end italien de l'équipe de France, que l'attaquant de l'AC Milan puisse être à nouveau convoqué en bleu. Lors des deux victoires, 3-2 contre la Belgique et 2-1 face à l'Espagne, ce sont surtout Karim Benzema et Kylian Mbappé qui ont enfin fait étalage d'un début de complicité, forcément très excitant. Antoine Griezmann continuera à coup sûr de s'intégrer dans ce trio, même si la situation d'Olivier Giroud prouve que les chouchous les plus établis peuvent être sacrifiés sans état d'âme par le coach.

Toutefois, ce n'est pas pour une place de titulaire que l'ancien avant-centre d'Arsenal peut éventuellement faire le match en bleu, mais bien pour une place de joker, grâce à son profil unique pouvant apporter une solution qui restera inexistante en son absence. Aucun autre attaquant français ne peut amener un tel poids physique, une qualité sur les longs ballons et en pivot, tout en se créant invariablement des occasions. Lors de l'annonce de sa dernière liste, on avait eu du Didier Deschamps dans le texte au moment de la justification : "Je ne vais pas vous expliquer ça plus que je ne l’ai déjà fait. Je fais des choix sportifs par rapport à d’autres joueurs qui sont présents et qui ont donné satisfaction lors du dernier rassemblement."

Après le mois de septembre, c'est-à-dire le difficile enchaînement Bosnie - Ukraine - Finlande, on ne voit vraiment pas quel attaquant pouvait entrer dans cette case "satisfaction"... Le sélectionneur a toujours prouvé qu'il ne tirait un trait sur personne, finissant même par rappeler Benzema. La situation semble assez claire pour Olivier Giroud : la nouvelle dynamique bleue ne va pas dans son sens, mais il est évident que Didier Deschamps réfléchira (peut-être en fonction du tirage au sort ?) à intégrer ses caractéristiques en vue d'une phase finale de Coupe du monde. A moins que les récentes tensions avec Kylian Mbappé ne jouent un rôle plus important qu'on puisse le penser... Auquel cas, ses 46 buts en 110 sélections resteront gravés dans le marbre.

>