Franck Ribéry, comme à ses plus belles heures

Reuters

Le jour où Arjen Robben est sorti de sa retraite pour signer à Groningue, Franck Ribéry a délivré une prestation qui rappelle les plus belles heures du duo franco-néerlandais. L'attaquant recruté par la Fiorentina l'été dernier a éclaboussé de son talent la rencontre face à la Lazio (2-1). Comme au bon vieux temps. Avec ses dribbles, ses accélérations et sa disponibilité dans le couloir gauche, le natif de Boulogne-sur-Mer a fait beaucoup de mal à des Romains en difficulté depuis la reprise de la Serie A. Grâce à un beau mouvement, le joueur de 37 ans a failli détruire les derniers espoirs de Scudetto des hommes de Simone Inzaghi.




A la 25eme minute du match, il a ouvert le score sur une superbe inspiration. Dans un raid solitaire démarré le long de la ligne de touche, il est passé entre Patric et Marco Parolo grâce à un double-contact. Rentré dans la surface de réparation, FR7 a mis Francesco Acerbi dans le vent avec une feinte de frappe. Le numéro 7 de la Fio a ensuite tiré au premier poteau pour surprendre toute la défense laziale et notamment un Thomas Strakosha impuissant. De quoi rendre nostalgique.

Pour La Gazzetta dello Sport, Ribéry a été l'homme du match

Départ depuis l'aile, feintes de tir et frappe enroulée, Ribéry semble avoir rendu hommage à l'enchaînement favori de Robben. Mais il a surtout rappelé que le temps n'a pas d'emprise sur lui. Mis en confiance par ce but, il a beaucoup tenté, parfois trop mais comment lui reprocher. Comme les plus grands artistes, il sait toujours manier le ballon à la perfection. Et c'est pour ce genre de buts ou d'actions que les supporters ont l'habitude de se lever. Suspendu puis blessé à la cheville, Ribéry n'a joué que 13 matchs de Serie A depuis son arrivée en Italie. C'est peu. Mais a chaque fois qu'il a joué, le Français a fait oublier son âge.

En octobre, il a été élu meilleur joueur du mois. En juin, il revient d'une opération de la cheville en brillant. Déjà la semaine dernière contre Brescia, l'ancienne star du Bayern Munich avait été encensée par la presse. « FR7 est loin de sa meilleure condition mais il invente toujours quelque chose lorsqu’il touche le ballon. » écrivait la Gazzetta dello Sport mercredi dernier. Ce dimanche, le quotidien italien a donné un 7,5, la meilleure note du match, à la prestation de « Super Ribéry ».




Un plébiscite qui va conforter Giuseppe Iachini dans ses propos. Ce samedi après le match perdu à l'Olimpico, l'entraîneur florentin disait combien il apprécie sa collaboration avec son joueur. « Ribéry est très important pour nous. Je n'ai jamais eu la chance de pouvoir travailler avec lui depuis que j'ai été nommé entraîneur de la Fiorentina, car il a été blessé. Mais maintenant il va bien, il travaille très bien et il nous aidera beaucoup jusqu'à la fin de la saison. Bien sûr, il ne peut toujours pas jouer 90 minutes. C'est frustrant ! J'aimerais qu'il soit sur le terrain pendant 100 minutes à chaque match car sa qualité et sa personnalité sont très importantes. Il est vraiment important pour nous. » La preuve que malgré son âge, il n'est pas encore fini. De quoi inspirer Robben pour son retour à Groningue...