Coupe d'Italie : Le Milan passe dans la douleur face au Torino

L’AC Milan peut toujours croire à son premier trophée notable depuis 2011 puisqu’il n’est qu’à deux matchs de conquérir la Coupe d’Italie. Il ne s’en est pas fallu de beaucoup cependant pour que les Rossonerri déchantent ce mardi. À domicile, et après avoir notamment rendu un vibrant hommage à Kobé Bryant, les hommes de Stefano Pioli se sont faits bousculer par une vaillante formation de Torino. Ils étaient même à deux doigts de se faire éliminer. Le Turc Hakan Calhanoglu leur a permis d’arracher la prolongation en signant un superbe but à la 91eme minute. Une frappe sans contrôle de l’extérieur de la surface, et qui a fini dans les filets grenats juste avant le coup de sifflet de l’arbitre.

Entrée gagnante d'Ibrahimovic


Calhanoglu a sauvé la mise aux Milanais, et durant la demi-heure additionnelle c’est encore lui qui a fait la différence pour porter le score à 3-2. A la 106e minute, il a libéré San Siro d’un tir du gauche qui a terminé au ras du poteau. Le Toro était alors à terre, et il a été achevé définitivement à la 109e minute par Zlatan Ibrahimovic. Entré à la 65eme minute, le Suédois a mis fin à tout suspense d’une reprise du droit à quelques mètres de but. Milan et ses supporters pouvaient alors souffler. Pour ce qui est de la formation piémontaise, c’est plutôt le désarroi qui a dominé. Suite notamment à un doublé du Brésilien Bremer (34eme et 71eme), l’équipe de Walter Mazzarri a frôlé l’exploit avant de s’écrouler complètement.