Avant Maignan, quels débuts pour les gardiens de l'AC Milan au 21eme siècle ?

Reuters

Mike Maignan (2021, 26 ans)

Les premiers pas du gardien français sont unanimement salués à San Siro. Brillant sur penalty, face à Bale en préparation mais aussi Mohamed Salah en Ligue des Champions lors d'un match formidable à Liverpool - malgré la défaite 3-2 -, il l'est tout autant dans l'ensemble de ses interventions et son comportement global de patron.

Gianluigi Donnarumma (2015, 16 ans)

A seulement seize ans et huit mois, le nouveau gardien du Paris Saint-Germain devient le plus jeune gardien de but de l'histoire de la Serie A. Lancé par Sinisa Mihajlovic, il impressionne d'entrée et ne laisse aucune chance à Diego Lopez après son retour de blessure. Les comparaisons avec Gianluigi Buffon sont immédiates et ne cesseront guère.

Diego Lopez (2014, 32 ans)

Arrivé du Real, où il a disputé la saison de Liga en tant que titulaire mais pas la Décima en C1 (pour Iker Casillas), l'Espagnol repousse un penalty de Candreva dès son premier match en Serie A, une victoire 3-1 contre la Lazio. Mais il se blesse dès le mois de septembre à la cuisse, ce qui le contraint à un mois d'arrêt. Malgré des difficultés dans le jeu au pied, la qualité de sa saison est tout de même reconnue.

Christian Abbiati (2008, 31 ans)

Historique de la maison, c'est un come-back qu'il réalise après avoir déjà été titulaire de 1999 à 2002, prenant alors la suite de la légende Sebastian Rossi (champion d'Europe en 1994). Il se montre immédiatement décisif et rassurant, reprenant place parmi les meilleurs gardiens de Serie A. Sa rupture des ligaments croisés en mars 2009 ne l'empêchera pas de retrouver vite - et longtemps - son rang.

 

Zeljko Kalac (2007, 34 ans)


Gardien de l'Australie durant une décennie, de 1996 à 2006, cet immense échalas d'origine croate (2,02 m) était au club depuis 2005 lorsqu'il est lancé en remplacement de Dida, qui combine méforme et blessures. Déjà vieillissant, son unique saison en tant que titulaire est loin d'être une franche réussite, même s'il sauve parfois la baraque en Coupe d'Europe.

Dida (2002, 28 ans)

Premier historique gardien du 21eme siècle à l'AC Milan, le Brésilien fraîchement champion du monde, qui appartenait déjà au club depuis 1999, remplace Abbiati blessé dès le début de saison. Sa performance face au Slovan Liberec (1-0) au troisième tour qualificatif de Ligue des Champions lui vaut d'être promu par Carlo Ancelotti. Lors du sacre contre la Juventus, il repoussera trois tirs au but.

>