AS Rome : L'avertissement de Capello à Mourinho



Pour son nouveau défi, José Mourinho va devoir redoubler d'efforts. Après un passage plus que mitigé à Tottenham, le Portugais doit d'ores et déjà se savoir très attendu dans la capitale italienne. En quête d'un titre de champion d'Italie depuis 2001, les Giallorossi comptent sur l'arrivée de celui qui a gagné des titres presque partout où il est passé pour renouer avec le succès. Interrogé sur l'arrivée de Mourinho à l'AS Rome, Fabio Capello, qui était l'entraîneur du club lors du titre en Serie A en 2001, a tenu à le prévenir des difficultés de réussir dans « la plus belle ville du monde », lors d'une interview accordée à la Gazzetta dello Sport. « Rome brûle tout. (...) C'est un endroit où il est extrêmement difficile de travailler. Contrairement à la croyance populaire, il n'y a pas beaucoup de patience. On ne cherche pas souvent les raisons d'une défaite », a notamment expliqué l'ancien entraîneur de la Louve de 1999 à 2004.


Mourinho a « soulevé l'enthousiasme à Rome »


Cependant, Capello croit en Mourinho, qui est « un homme d'une énorme intelligence » selon lui. L'avertissement passé, l'Italien a ensuite donné quelques conseils au « Special One », dont l'arrivée a « immédiatement soulevé l'enthousiasme à Rome », pour réussir dans son nouveau club. Ainsi, « un staff solide » et « un groupe uni » semblent primordiaux pour espérer réussir chez les Giallorossi, un conseil qui semble être une nécessité un peu partout. « Je suis convaincu que sa volonté de jouer de nouveau les premiers rôles sera décisive », a fini par conclure Capello au sujet de celui qui a créé la surprise en s'engageant avec l'AS Rome. « C'est une belle nouvelle, je lui souhaite le meilleur, hormis quand il affrontera l'Inter. Il y a du respect entre nous, mais quand on est en compétition, l'adage latin prévaut : mors tua vita mea (ta mort, ma vie) », a pour sa part déclaré Antonio Conte, l'entraîneur des Nerazzurri, au micro de la chaîne Italia 1.

>