Allegri : "La Spezia ? Un match pour le maintien !"

Reuters

"Cela n'a pas de sens de parler d'objectifs à long terme, l'objectif principal aujourd'hui est de battre Spezia, un match qui ne sera pas facile, en particulier parce qu'on n'a pas encore gagné. Si on regarde le classement, c'est une rencontre pour le maintien, il faut être réalistes", a souligné "Max" Allegri en conférence de presse. 

"Pensons à demain et pas à dans trois mois", a ajouté l'entraîneur, apparu très agacé dimanche soir après le nul contre l'AC Milan (1-1), avec cette réflexion captée par une vidéo lorsqu'il rentrait aux vestiaires et visant apparemment certains de ses joueurs: "Et ça veut jouer à la Juve !"

Serie A : La Juve n'y arrive toujours pas

La Juventus n'a pas gagné un match de championnat après quatre journées pour la première fois depuis 60 ans. Les Bianconeri, avec deux points (2 nuls, 2 défaites), sont 18es à l'heure de se déplacer à la Spezia (13e, 4 pts) pour la 5e journée de Serie A. 

Contre Spezia, Allegri sera privé de Giorgio Chiellini (fièvre) et devrait procéder à de nombreux changements. Federico Chiesa et Matthijs de Ligt, remplaçants contre Milan, débuteront, a précisé l'entraîneur.

"Les matches se jouent désormais à seize (avec les 5 remplacements, ndlr). Ceux qui sont le banc doivent être déterminants, c'est une question de respect et de responsabilité", a souligné Allegri, qui avait notamment semblé peu convaincu par la rentrée de Chiesa contre les Rossoneri.

"Chiesa a des qualités extraordinaires. Ensuite, il y aussi le jeu sans ballon, le fait de ne pas jouer à 100 à l'heure tous les ballons... Il doit apprendre à gérer les 90 minutes, quand il faut tenir le ballon, dribbler, ou faire tourner la balle, cela fait partie du bagage du footballeur", a souligné l'entraîneur. 

Comme "tous les joueurs", Adrien Rabiot aussi doit progresser, a assuré Allegri. "Rabiot a fait un très grand match contre Milan, mais il lui manque encore un aspect: la lucidité devant le but. Avec une telle force, une telle technique et de telles courses, ce n'est pas possible qu'il marque davantage. Il doit marquer 10 ou 12 buts par saison", a-t-il estimé au sujet de l'international français de 26 ans. 


>