4 prétendants pour 2 places : la course folle à la Ligue des Champions en Serie A

Panoramic

Alors que les grands championnats européens ont rendu leur verdict, le suspense demeure total en Italie pour les places européennes. Une véritable guerre des étoiles aura lieu ce week-end pour décrocher les deux derniers billets à destination de la Ligue des Champions. Déjà qualifiés, la Juventus et le Napoli pourront terminer sereinement leur campagne 2018-2019. Derrière, quatre équipes joueront une partie de leur saison lors de cette 38ème et dernière journée, à suivre en intégralité ce weekend sur beIN SPORTS. Actuellement troisième, l’Atalanta accueillera Sassuolo, tandis que l’Inter Milan jouera un match explosif contre Empoli, qui luttera pour sa survie dans l’élite. Ejecté des places qualificatives à la Ligue des Champions, l’AC Milan se déplacera sur le terrain de la SPAL, alors que la Roma croisera le fer avec Parme. Tour d’horizon des différents scenarii possibles lors de l’épilogue d’une saison riche en suspense.

Une grande première pour l’Atalanta ?
 

Surprenant troisième de Serie A, l’Atalanta possède son destin entre les mains pour atteindre la Ligue des Champions pour la première fois de son histoire. La formation de Bergame y sera en cas de victoire contre Sassuolo (10ème au classement et qui n’a plus rien à jouer) et pourrait même se permettre un match nul si l'une des deux équipes milanaises ne l’emporte pas. En cas de défaite, Gasperini et ses ouailles devront compter sur un faux pas de l’Inter Milan. Un dernier scenario pourrait également se produire : si la Dea cale et que l’AC Milan ne gagne pas, l’Atalanta irait en C1, à moins d’une victoire de la Roma combinée à un nul des hommes de Gattuso, qui enverrait les Rossoneri en Ligue des Champions.

La Gazzetta de Pippo : "Tout se jouera lors de la dernière journée"

Un retour en Europe pour l’Inter ?
 

Sortie par la petite porte cette saison en Ligue des Champions, l’Inter Milan a de grandes chances d’y retourner en septembre. Il suffit d’une victoire aux hommes de Spalletti contre Empoli pour y accéder. Un match loin d’être gagné d’avance, dans la mesure où les Azzurri joueront leur survie dans l’élite. En cas de match nul ou de défaite, les Nerazzurri devront compter sur la SPAL pour accrocher l’AC Milan. Finalement, en cas de revers 1-0, l’Inter ira en Ligue des Champions si les deux équipes milanaises perdent, et que la Roma l’emporte contre Parme par moins de cinq buts d’écart.


Un retour en C1 pour l’AC Milan ?
 

Après avoir fait de l’Europe l’un de ses terrains de jeu favoris, l’AC Milan en a été brutalement écarté ces cinq dernières saisons. A l’aube de cette dernière journée de championnat, les Rossoneri peuvent toujours espérer y retourner. Il faudra alors battre la SPAL et que, dans le même temps, l’Atalanta ou l’Inter ne gagne pas. En cas de match nul, Milan pourra toujours rallier la C1, si la Dea s’incline et que l’Inter Milan ne gagne pas. Tout autre scenario enverrait la bande à Gattuso en Ligue Europa.


Un miracle pour la Roma ?
 

Performante en Ligue des Champions ces dernières années, la Roma n’a que très peu de chances d’y accéder la saison prochaine. Il faudrait, pour ce faire, un véritable concours de circonstances : une victoire contre Parme, combinée aux défaites de l’Inter, de Milan et de l’Atalanta. A la différence de buts particulière, la Louve irait en C1, accompagnée par la Dea. Un autre scenario encore plus fou composterait le billet romain en Ligue des Champions : une victoire par au moins cinq buts d’écart contre Parme, combinée à une défaite 1-0 de l’Inter, un revers de Milan, et un match nul ou une victoire de l’Atalanta. La dernière de De Rossi avec le maillot de la Louve sera donc cruciale...