Tournée d’été : Le pays de Galles dominé par l'Argentine, les Lions Britanniques et Irlandais étrillent les Stormers

La tournée des Lions Britanniques et Irlandais n’arrange pas le pays de Galles. Privé de certains de ses meilleurs éléments, le XV du Poireau s’est incliné sur sa pelouse du Principality Stadium face à l’Argentine, une semaine après le match nul entre les deux formations. Les Gallois ont pourtant démarré fort avec un essai en coin d’Owen Lane dès la 8eme minute mais ce n’était qu’un coup d’épée dans l’eau tant les Pumas ont ensuite dominé les débats. Ce qui s’est matérialisé par un essai de Matias Moroni trois minutes plus tard et une deuxième réalisation signée Tomas Cubelli peu avant la demi-heure de jeu. Entre-temps, Nicolas Sanchez a ajouté trois points au pied. La seule réponse galloise a été une pénalité de Jarrod Evans à dix minutes de la pause. Le buteur du XV du Poireau a ramené son équipe à six points en début de deuxième mi-temps… mais ces trois points ont été les derniers marqués par les Gallois dans ce deuxième acte. Les Argentins ont tout d’abord profité de l’indiscipline de leurs adversaires, avec trois pénalités de Nicolas Sanchez et un carton jaune reçu à l’heure de jeu par Hallam Amos. Pablo Matera est venu conclure le match en bonifiant un ballon porté dans les tous derniers instants de la rencontre. L’Argentine s’impose de 22 points (11-33) et termine sa tournée sur un deuxième succès en trois matchs.


Les Lions Britanniques et Irlandais dominent les Stormers


Les meilleurs joueurs gallois sont actuellement en Afrique du Sud et, après le revers infligé par l’Afrique du Sud « A » ce mercredi, les Lions Britanniques et Irlandais ont retrouvé leurs esprits. Sur la pelouse du Cape Town Stadium, la sélection des Iles Britanniques a pris le meilleur sur les Stormers. Si la formation sud-africaine a ouvert le score en milieu de première mi-temps par l’intermédiaire de son buteur Tim Swiel, elle a ensuite subi les vagues des Lions. Adam Beard a sonné la charge peu avant la demi-heure de jeu avant d’être imité par Luke Cowan-Dickie puis Jonny Hill juste avant la pause. Les avants de la sélection des Iles Britanniques ont été une nouvelle fois à la fête neuf minutes après le retour sur la pelouse avec Jack Conan qui y est allé de son essai. Après une période de calme relatif, c’est dans le dernier quart d’heure de la rencontre que les Lions ont corsé douloureusement l’addition. Zander Fagerson a donné le « la » de cette fin de match avant de voir Louis Rees-Zammit marquer le seul essai d’arrières de la soirée. A trois minutes de la sirène, Sam Simmonds a été parfaitement lancé par Stuart Hogg pour clôturer le score avec un succès de 46 points des joueurs de Warren Gatland (3-49). Ce dernier va maintenant devoir composer l’équipe qui affrontera le week-end prochain sur cette même pelouse les Springboks, champions du monde en titre.


La Nouvelle-Zélande à nouveau sans pitié


Après avoir étrillé les Tonga puis dominé une première fois les Fidji, les All Blacks ont une nouvelle fois dominé les joueurs du Pacifique à Hamilton. Si Ben Volavola a ouvert le score au pied dès la 4eme minute, la réponse des Néo-Zélandais est venue au quart d’heure de jeu par Sevu Reece. Après une deuxième réussite du buteur fidjien, Richie Mo’unga a ajouté trois points au total des All Blacks, qui ont mis un grand coup d’accélérateur dans les dix minutes menant à la mi-temps. En cinq minutes, Sevu Reece a ajouté deux essais avant de voir Leone Nakarawa sortir dix minutes sur carton jaune. Ardie Savea a donné une avance de 23 points au All Blacks à la pause. Will Jordan a corsé l’addition d’entrée de deuxième acte mais Peni Ravai s’est signalé en inscrivant le premier… et seul essai fidjien dans cette rencontre. En effet, Akira Ioane puis Samisoni Taukei’aho ont ajouté un essai, ce dernier allant même marquer un doublé pour sa première sélection en toute fin de match. Entre-temps, Shannon Frizell y est également allé de son essai pour une victoire de 47 points des All Blacks (60-13), qui vont maintenant pouvoir préparer le premier match de la Bledisloe Cup face à l’Australie.

>