Tournée d’été : La Fédération Australienne propose un tournoi avec les Bleus

Après avoir renoncé à son déplacement en Argentine l’été dernier, le XV de France pourra-t-il organiser sa tournée en Australie en juillet prochain ? Face aux récents développements de la crise sanitaire, les doutes sont permis quant à la possibilité pour les sélections européennes de rallier l’Hémisphère Sud en juillet prochain. Une situation qui pourrait également remettre en question la traditionnelle tournée quadriennale des Lions Britanniques et Irlandais, qui doivent disputer neuf matchs en Afrique du Sud entre le 26 juin et le 7 août prochains. Face à toutes ces incertitudes, la Fédération Australienne de rugby (ARU) a proposé une alternative par la voix de son président Hamish McLennan. Ce dernier, dans un entretien accordé au Financial Times, a proposé l’organisation d’une « mini-Coupe du Monde » sur son sol en invitant de prestigieuses sélections à affronter les Wallabies.

McLellan : « Si quelqu'un d'autre veut venir, ce sera super ! »


Comme le précise le patron de l’ARU, le XV de France doit venir disputer trois test-matchs face aux Wallabies les 3, 10 et 17 juillet prochains. Mais Hamish McLellan est disposé à accueillir d’autres sélections dont... les Lions Britanniques et Irlandais. « Si quelqu'un d'autre veut venir, ce sera super ! En Australie, nous avons une forte population de Britanniques et d'Irlandais. Il y a également beaucoup de Sud-Africains, assure le patron du rugby australien. Nous sommes ouverts à l'idée de créer une nouvelle compétition, pour permettre au calendrier international de se poursuivre. » De plus, un tel tournoi attirerait les convoitises de potentiels investisseurs dont... CVC Capital Partners, qui va entrer au capital du Tournoi des 6 Nations, et Silver Lake, intéressé par un investissement dans les All Blacks. « J'ai effectivement eu l'occasion d'échanger à ce sujet avec des dirigeants haut placés de CVC, Silver Lake mais aussi d'autres fonds d'investissement, assure Hamish McLellan. Ces discussions furent très constructives. » Un tournoi qui pourrait alors voir les Bleus affronter pour la première fois les Lions Britanniques et Irlandais, une idée qui pourrait séduire Fabien Galthié et la FFR.

>