Test-match : La Nouvelle-Zélande déroule contre l'Irlande

panoramic


Deuxième du Tournoi des 6 Nations derrière la France, l'Irlande a choisi de se tester dans l'adversité à quinze mois de la Coupe du Monde, en allant défier la Nouvelle-Zélande à trois reprises sur son territoire. Et pour le premier des trois affrontements entre les deux équipes, les All Blacks n'ont pas fait dans le détail, avec une victoire 42-19 à l'Eden Park d'Auckland, qui leur permet de prendre leur revanche, après la défaite 29-20 à Dublin en novembre dernier. Cette rencontre a été spectaculaire, dans la nuit néo-zélandaise où le thermomètre affichait 11°c, avec pas moins de neuf essais inscrits. Et le festival a commencé dès la 6eme minute, et ce ne sont pas les Blacks qui ont ouvert le score, mais les Irlandais, par Keith Earls, après du jeu au près et un bon décalage de Jonathan Sexton et Garry Ringrose (0-5). La Nouvelle-Zélande a mis un peu de temps à entrer dans son match, mais à partir de la 20eme minute, elle a débuté son festival. C’est d’abord Jordie Barrett qui a marqué, alors que Leicester Fainga’anuku avait été stoppé à quelques centimètres de la ligne juste avant (7-5), puis Sevu Reece a réussi un petit exploit personnel en marquant un essai de 70m, après avoir intercepté un ballon volleyé de Ringrose (14-5). Quinn Tupaea a trouvé l’ouverture à son tour, après un magnifique petit coup de pied de Beauden Barrettt sur la ligne des 22 (21-5), et trois minutes plus tard, Ardie Savea a conclu cette première mi-temps de la meilleure des façons pour les Blacks, en aplatissant un ballon qu’Aaron Smith avait remis en jeu de justesse, après avoir échoué à marquer suite à un coup de pied à suivre pour lui-même (28-5, mt).

Revanche samedi prochain à Dunedin ?


Comme en première mi-temps, l’Irlande a été la première à marquer en deuxième, par Ringrose à la 44eme en bout d’alignement côté gauche (28-12). Mais la Nouvelle-Zélande n’a pas été inquiétée bien longtemps. Ardie Savea s’est offert son deuxième essai de la soirée à la 53eme, en transperçant la défense après une touche (35-12) puis Pita Gus Sowakula a célébré de la meilleure des manières sa première sélection en marquant après une mêlée à 5m, tout en puissance (42-12). Après avoir eu trois essais refusés, l’Irlande a fini par marquer juste avant la sirène, par son natif d’Auckland Bundee Aki après du jeu au près (42-19), mais il n’y avait clairement pas photo entre les deux équipes. La Nouvelle-Zélande, dominatrice dans de nombreux domaines et notamment en conquête, tentera de réussir le doublé samedi prochain du côté de Dunedin.

>