Super Rugby Aotearoa : Les Crusaders sacrés face aux Chiefs

La domination des Crusaders dans l'hémisphère sud ne faiblit pas. Opposée ce samedi aux Chiefs en finale du Super Rugby Aotearoa, la province de Christchurch s'est imposée (24-13) dans son antre de l'Orangetheory Stadium et remporte un nouveau titre. Face à l'une des équipes en forme du moment, les joueurs de Scott Robertson ont frappé fort d'entrée avec deux essais rapidement marqués par l'intermédiaire de l'ailier Sevu Reece (7eme) et de l'arrière Will Jordan (16eme). En face, touchés, mais pas sonnés, les visiteurs ne mettaient pas très longtemps à réagir. Après une première pénalité (15eme), Damian McKenzie relançait les siens en allant derrière la ligne (12-10, 22eme). Suite à une touche et un bon travail de ses avants sur un maul, l'arrière bonifiait la bonne inspiration d'Alex Nankivell, qui le servait d'une superbe chistera. Cependant, peu avant la pause, Richie Mo'unga punissait l'indiscipline des Chiefs (15-10, 37eme). L'ouvreur redonnait alors un écart plus conséquent à son équipe et stoppait le retour des hommes de Clayton McMillan.


Le cinq à la suite pour les Crusaders


Devant au tableau d'affichage, les Crusaders ont tout donné après le retour des vestiaires. Notamment quand ils ont dû jouer à 13 contre 15 pendant quelques minutes, après les cartons jaunes de Codie Taylor (54eme) et Reece (58eme). En supériorité numérique, l'équipe basée à Hamilton n'arrivait à inscrire qu'une nouvelle pénalité, par McKenzie (59eme), et laissait sans doute passer sa chance ce samedi. Auteur de tous les points des siens, ce dernier manquait à ce moment-là deux pénalités qui auraient pu tout changer. Car, derrière, Mo'unga ne s'est pas fait prier pour mettre fin à leurs ambitions avec un drop (64eme) et deux pénalités (69eme et 76eme) par la suite. L'ouvreur des All Blacks était une nouvelle fois précieux et offrait un 5eme titre de suite aux Crusaders, intouchables depuis 2017 en Super Rugby, puis Super Rugby Aotearoa depuis deux ans maintenant.



Battus par les Chiefs (26-25) lors de leur dernier affrontement durant la phase principale, les coéquipiers de Sam Whitelock pouvaient alors fêter le 11eme titre de leur équipe, après avoir pris leur revanche.

>