Rugby à XIII : La Coupe du Monde 2025 sera organisée en France

Après l’édition inaugurale en 1954 puis en 1972, la Coupe du Monde de rugby à XIII va revenir en France. Lors d’une conférence de presse tenue ce mardi en présence du Premier Ministre Jean Castex, la Fédération Française (FFR XIII) et la Fédération Internationale de rugby à XIII (IRL) ont confirmé que l’Hexagone sera le pays-hôte de la 17eme édition de l’épreuve, qui était initialement dévolue à l’Amérique du Nord. Après la Coupe du Monde de rugby en 2023 puis les Jeux Olympiques et Paralympiques en 2024, c’est un troisième événement sportif majeur qui aura lieu en France en l’espace de trois ans. En octobre et novembre 2025, pas moins de 40 villes accueilleront les tournois masculin, féminin, fauteuil et jeunes. Selon la FFR XIII, cette attribution de l’édition 2025 au pays qui a vu naître la Coupe du Monde en 1954 matérialise la volonté des instances mondiales et européennes de « faire de la France une nouvelle place forte de la stratégie de développement du rugby à XIII dans le monde ».


Revenir en France, une volonté de la Fédération Internationale


A l’occasion de cette conférence de presse, Jean Castex a affirmé que « la France est une terre d’accueil des grands évènements sportifs, qui sont un formidable atout d’attractivité économique et de cohésion sociale dans nos territoires ». Le Premier Ministre a présenté les trois événements à venir comme « les fers de lance de cette politique menée conjointement par l’Etat et les collectivités » et voit dans la Coupe du Monde de rugby à XIII organisée en 2025 en France « une très belle opportunité pour les nombreux territoires et villes qui souhaitent s’engager dans cette dynamique ». De son côté, le président de l’IRL Troy Grant a assuré que « la renaissance du rugby à XIII international en France a été un objectif stratégique pendant plusieurs décennies » et se dit ravi que « cela devienne réalité avec l’attribution de la Coupe du Monde 2025 à la France ». « L’IRL est ravi de permettre de ramener la Coupe du Monde chez elle, là où tout a commencé en 1954 », a ajouté Troy Grant. Désormais, la FFR XIII et l’IRL vont devoir dessiner la carte des lieux où seront organisés les rencontres des quatre tournois.

>