Rugby à 7 - Circuit mondial : Les Bleu(e)s forfait au Canada

En cette année toujours marquée par la pandémie de coronavirus, le Circuit mondial de rugby à 7 a été réduit à seulement deux étapes, à Vancouver le week-end prochain et à Edmonton le week-end suivant, contre une dizaine en temps normal. Mais de nombreuses équipes ont été contraintes de déclarer forfait pour ces deux rendez-vous canadiens, à commencer par les équipes de France masculine et féminine. La Fédération française de rugby a annoncé le forfait des Bleu(e)s dans un communiqué ce vendredi.

Les Fidji et la Nouvelle-Zélande absents également


« Les législations française et canadienne n’adoptant pas les mêmes conditions d’un schéma vaccinal complet, il est rendu impossible pour une partie des joueurs, des joueuses et des membres de l’encadrement d’entrer sur le territoire national canadien sans être soumis à une période de quarantaine.
La divergence des législations concerne les individus rétablis de la COVID-19 ayant eu une seule dose vaccinale. La législation française considère qu’un individu rétabli de la COVID-19 ayant reçu une seule dose de vaccin dispose d’un schéma vaccinal complet, une deuxième dose n’est administrable que 6 mois plus tard. La législation canadienne considère qu’un individu rétabli de la COVID-19 et ayant reçu une dose de vaccin est un schéma vaccinal incomplet, deux doses de vaccins sont obligatoires pour être exempté de la quarantaine. Il est à noter qu’une période de quarantaine n’est pas prévue dans le cadre de l’organisation du tournoi rendant impossible cette hypothèse alternative. Depuis début août, les services de la Fédération discutent avec toutes les instances pour trouver une solution, sans malheureusement avoir pu y parvenir. » La saison de Circuit mondial s'arrête donc avant même d'avoir commencé pour l'équipe de France masculine, dont le seul grand moment de l'année aura été le TQO (raté) de Monaco, et pour l'équipe de France féminine, qui ne pourra donc pas confirmer sa belle médaille d'argent remportée à Tokyo. Les Fidji, champions olympiques chez les hommes, et la Nouvelle-Zélande, sacrée chez les femmes, ne seront pas là non plus. Autant dire que les tournois canadiens seront un peu au rabais...

>