Nouvelle-Zélande : Whitelock déclare forfait contre l'Irlande



C'est un coup dur pour le joueur mais également pour sa sélection. Victime d'une commotion lors du premier test-match qui s'est déroulé pas plus tard que samedi dernier, du côté d'Auckland, le deuxième ligne de la Nouvelle-Zélande Sam Whitelock, aujourd'hui âgé de 33 ans et qui compte pas moins de 133 sélections à son actif, a été contraint de déclarer forfait pour le deuxième test-match prévu contre l'Irlande et programmé pour ce samedi, du côté de Dunedin. Une annonce effectuée ce mardi par l'un des porte-paroles de cette sélection de rugby. Le sélectionneur de la Nouvelle-Zélande, à savoir Ian Foster, perd donc l'un de ses hommes de base les plus importants de son dispositif. De son côté, Sam Cane, qui n'est autre que le capitaine des All Blacks, a reconnu que cette absence est un véritable coup dur pour les siens. A ce sujet, et des propos rapportés par l'AFP, Cane a ainsi notamment confié : "Sammy a été impressionnant le week-end dernier": "Son leadership et ce qu'il apporte sur le terrain vont nous manquer."

Une deuxième ligne décimée


Du côté des All Blacks, cette deuxième ligne pose décidément de gros problèmes. En effet, ce fameux deuxième test-match de ce samedi contre le XV du Trèfle se fera également sans l'un des autres internationaux de ce poste, à savoir Tupou Vaa'i, qui a été testé positif au Covid-19. Par conséquent, du renfort a été appelé. Tout juste rentré d'une saison passée du côté du Japon, Patrick Tuipulotu a été appelé, pour pallier ces absences. Ce samedi, contre l'Irlande, Scott Barrett pourrait alors délaisser la troisième ligne et monter en deuxième ligne, où il a l'habitude d'évoluer. Du côté de Irlandais, l'ouvreur Johnny Sexton, qui est également le capitaine du XV du Trèfle, sera bel et bien de ce grand rendez-vous, comme l'a confirmé Mike Catt, qui n'est autre que son entraîneur-assistant.

>