Lions Britanniques et Irlandais : Trois test-matchs face aux Springboks en 2021

Comme tous les quatre ans, les meilleurs joueurs des Iles Britanniques vont s’allier pour défier l’Hémisphère Sud. Les Lions Britanniques et Irlandais, qui ont effectué cette tournée en Nouvelle-Zélande en 2017, seront reçus par l’Afrique du Sud entre le 3 juillet et le 7 août prochain. Sous les ordres de Warren Gatland, cette prestigieuse sélection affrontera à trois reprises les Springboks, sacrés champions du monde en novembre dernier, pour conclure ce périple. Mais, avant ça, les Lions auront l’opportunité de se jauger lors de cinq autres rencontres amicales. Cette tournée débutera le 3 juillet au Cap avec un match face aux Stormers. Quatre jours plus tard, c’est une sélection « Invitational » de l’Afrique du Sud qui défiera les Britannique à Port Elizabeth dans le premier des deux matchs en semaine au programme de cette tournée.


Soccer City va vibrer pour le rugby


Les Sharks, sur la pelouse du Kings Park de Durban, seront le troisième adversaire des Lions Britanniques et Irlandais le 10 juillet, quatre jours avant un duel face à l’équipe réserve des Springboks à Nelspruit. Le 17 juillet, au Loftus Versfeld de Pretoria, le duel face aux Bulls sera le dernier galop d’essai avant le grand moment de cette tournée, les trois test-matchs face aux champions du monde. Et le premier, le 24 juillet 2021 risque d’être un événement car c’est devant jusqu’à 90 000 spectateurs que les Springboks défieront les Lions au Soccer City Stadium de Johannesbourg, construit pour la finale de la Coupe du Monde 2010 mais également la cérémonie d’hommage à Nelson Mandela en décembre 2013. Le deuxième test aura lieu au Cap avant un retour au mythique Ellis Park de Johannesbourg pour une rencontre qui pourrait être décisive dans cette série de tests. Une tournée qui est déjà attendue de pied ferme en Afrique du Sud.


Gatland impatient d’y être


Une impatience qui a été palpable dans les déclarations de Warren Gatland, qui sera à la tête de la sélection britannique lors de cette tournée. « Je suis absolument ravi de la manière dont est organisé le programme de la tournée. Aller en Afrique du Sud est toujours un grand défi, pas seulement au niveau du rugby, mais également au niveau des stades et des conditions de jeu, rappelle le technicien sud-africain dans un communiqué. Le fait que trois des rencontres, dont deux test-matchs, aient lieu en altitude ne nous pose pas de problème. Notre programme est conçu de manière à démarrer au niveau de la mer avant de nous préparer et de nous acclimater aux conditions uniques des matchs en altitude. » Directeur du rugby de la Fédération Sud-Africaine, Rassie Erasmus n’a pas dit mieux. « Il y a des joueurs qui ont joué trois Coupes du Monde, qui ont mis un terme à leur carrière avec une médaille d’or et qui n’ont pas eu la chance d’affronter les Lions, a rappelé celui qui était à la tête de l’Afrique du Sud lors du Mondial. Ils ne viennent que tous les douze ans pour nos joueurs et seulement un petit nombre d’entre eux ont le privilège de porter le maillot des Springboks lors d’une tournée des Lions. Ils n’ont pas perdu une tournée depuis qu’ils sont venu pour la dernière fois ici il y a dix ans et ils vont nous proposer un défi d’un tout autre niveau dans 18 mois. »