Iturria, y a comme un doute, non ? 

ICON SPORT

Ses larmes qu'il n'a pu retenir dans le vestiaire clermontois, après qu'il a compris qu'il ne serait pas en mesure de tenir sa place dans le quinze de départ clermontois pour la finale du Top 14, perdue face au Stade Toulousain samedi, au Stade de France (24-18), étaient un crève-coeur. Arthur Iturria (25 ans, 11 sélections), blessé à l'échauffement, a sans doute retrouvé le sourire quand ce mardi matin le 3e ligne a appris qu'il figurait bien dans la liste des 31 joueurs appelés par Jacques Brunel pour la préparation du XV de France avant la Coupe du monde au Japon (20 sept.-2 nov.). Le sélectionneur tricolore qui a tenu à rassurer sur l'état de santé du joueur de l'ASM, dont les nouvelles depuis l'Auvergne n'étaient guère rassurantes avec la suspicion d'une désinsertion des ischio-jambiers. 

"J’espère que mes informations sont meilleures, parce que là ce serait inquiétant (rires), a répondu le Gersois en confirmant néanmoins une blessure à l'insertion des ischios. Moi, je n’ai pas les mêmes informations, sinon il ne serait pas sur la liste. Effectivement, il s’est blessé à l’échauffement. C’est une blessure qui nécessite cinq à six semaines (d'indisponibilité), selon l’évolution, précise-t-il. C’est un garçon sur lequel on compte, bien sûr, et qu’on évaluera selon les critères et les objectifs, s’il est en mesure de les assumer. Ou bien on a deux suppléants, François Cros et (Charles) Ollivon, si jamais on avait un problème quelconque."

Iturria bénéficiera donc d'un début de préparation aménagé, tout comme Demba Bamba (21 ans, 6 sélections), le pilier polyvalent du CA Brive et futur Lyonnais, opéré d'une hernie cervicale et qui pourrait ne renouer avec le terrain qu'à la veille du départ pour le Japon, début septembre, selon Brunel.