XV de France: Le mea culpa de Brunel

ICON SPORT

Jacques Brunel fait amende honorable. Présent en conférence de presse ce mercredi, deux jours avant le dernier match de préparation, contre l'Italie, du XV de France à la Coupe du Monde au Japon (20 septembre – 2 octobre), le sélectionneur des Bleus s'est excusé envers des joueurs comme Anthony Belleau, Vincent Rattez ou Maxime Machenaud, qui n’auront pas eu une minute à se mettre sous la dent lors des deux rencontres face à l’Ecosse, et ne joueront pas non plus vendredi contre l’Italie.

"On n’a pas réussi à tenir ce que l’on envisageait de faire, faire jouer tout le monde. Je suis désolé pour les joueurs qui n’ont pas participé à ces matches. Ils sont frustrés, je le sais, j’ai vu leur frustration", a-t-il déclaré avant de justifier ce choix. "On a besoin de tester plusieurs formules en fonction du format de la compétition avec des matches. On est dans cette perspective", a-t-il lancé, laissant peu de doute sur la non-présence des concernés dans la liste des 31.

Brunel a également affirmé que cette dernière liste n’était pas définitivement décidée et que de nombreuses incertitudes persistaient dans son esprit et celui du staff, notamment en troisième ligne.