La règle des protocoles commotions modifiée

Reuters

World Rugby a modifié en ce début de Coupe du monde l'une des règles du protocole commotion. Désormais, le temps imparti de 10 minutes entre la sortie d’un joueur et son retour sur le terrain sera décompté à l’arrivée du principal concerné dans la cellule médicale du stade, et non plus lorsqu’il quitte la  pelouse.

La cause de ce changement ? Le cas de Sam Cane samedi lors de la victoire de la Nouvelle-Zélande face à l’Afrique du Sud (23-13). Victime d’un choc en première période, le All Black n’a pas pu revenir sur la pelouse alors qu’il était apte car la cellule médicale du Yokohama Stadium se trouvait trop loin.

L’entraîneur des doubles champions du monde en titre, Steve Hansen, s’est réjoui de cette décision en conférence de presse.