Rune, l’autre jeune qui monte


Par ses performances ébouriffantes semaine après semaine, Carlos Alcaraz est logiquement perçu comme la relève du tennis mondial. Dans son ombre, un autre jeune joueur de 19 ans grandit très vite. 291eme mondial il y a un an, Holger Rune pointe désormais au 40eme rang cette semaine. Cette ascension fulgurante, le Danois là doit notamment à ses excellents résultats en 2022. Après avoir remporté ses premiers matchs en Masters 1000 à Indian Wells et Monte-Carlo cette année, Rune s’est offert son premier titre de sa carrière à Munich sans perdre le moindre le set, tout en éliminant au passage Alexander Zverev.

Premières victoires en Grand Chelem


A l’occasion de ce Roland-Garros 2022, Rune a signé ses deux premiers succès en Grand Chelem. Au premier tour, il a dominé avec autorité Denis Shapovalov, la tête de série n°14 du tournoi, avant de confirmer jeudi face à Henri Laaksonen, à chaque fois en trois sets. « J'aime bien les conditions ici. J’ai de bons souvenirs de mon parcours en juniors (victoire en 2019, ndlr). Je connais les courts. Cela fait trois ans que viens ici. Mes amis et ma famille sont ici, donc je me sens vraiment comme à la maison. C'est très agréable, et confortable », a commenté Rune après sa qualification pour le troisième tour.

Un test face à Gaston en session nocturne


Pour continuer son parcours Porte d’Auteuil, celui qui définit la terre battue comme sa meilleure surface devra se défaire de Hugo Gaston ce samedi. Un rendez-vous particulier pour deux joueurs qui se connaissent bien. Rune aborde ce match avec appétit, mais garde à l’esprit qu’il devra aussi faire face à l’adversité du public, d'autant que la rencontre a été programmée en session nocturne sur le court Philippe-Chatrier : « Nous sommes des amis. Ses résultats sont bons notamment ici à Roland-Garros, donc ce sera un match disputé, sur un grand court, sans doute, avec beaucoup de personnes dans les gradins. Il faut que je me prépare mentalement. En tout cas, j'attends cela avec impatience. Il est amusant, il varie énormément son jeu. »

Rune et Gaston se connaissent bien


Malgré la proximité entre les deux hommes, Gaston semble de son côté déterminé à ne pas faire de cadeau à son adversaire : « On a fini l'année dernière en faisant la Next Gen ensemble. On n'était que huit joueurs, donc forcément on était tous assez proches. Vu qu'on s'entendait très bien, on a joué le double ensemble à Marseille cette année. En plus, on a bien joué. C'est un mec très gentil en dehors du terrain. Donc, cela va être « sympa ». Cela reste un pote mais sur le terrain, ce ne sera pas un pote (rires). » Les deux joueurs se croiseront pour la première fois sur le circuit ce samedi soir. Un affrontement qui devrait en appeler d’autres dans le futur.

>