Rublev et Sinner ont rendez-vous

Panoramic
Les matchs passent et se ressemblent pour Andrey Rublev. En effet, comme lors des deux premiers tours, le Russe s'est imposé en laissant encore un set en route. Ce samedi, au 3eme tour à Roland-Garros, le numéro sept mondial au classement ATP a dompté Cristian Garin en quatre manches (6-4, 3-6, 6-2, 7-6) et 3h11 de jeu. Une nouvelle belle bataille pour lui sur la terre battue parisienne, qu'il a globalement maîtrisé. Cependant, l'intéressé a dû s'employer pour s'offrir le Chilien, qui n'a rien lâché et n'était d'ailleurs pas loin de revenir à égalité, à deux sets partout. Car, après avoir sauvé deux premières balles de match à 6-5, le 37eme mondial a eu cinq balles de set lors d'un jeu décisif interminable, remporté finalement 13 à 11 par Rublev. Sur le court 14, ce dernier a donc patienté jusqu'à sa quatrième opportunité pour faire chuter définitivement son adversaire du jour. Au prochain tour, c'est un tout autre client qu'il va devoir défier.

Sinner dévore McDonald


Car, presque dans le même temps, Jannik Sinner n'a fait qu'une bouchée de Mackenzie McDonald en trois manches (6-3, 7-6, 6-3) et 2h50 de jeu, toujours au 3eme tour du Grand Chelem situé Porte d'Auteuil. Face au tombeur du Géorgien Nikoloz Basilashvili au tour précédent, l'Italien a dans l'ensemble été le plus fort sur le court, en première rotation ce samedi sur le Simonne-Mathieu. Hormis une grosse frayeur dans le deuxième set, quand l'Américain a notamment mené 5-2 et lors duquel il a dû sauver pas moins de 11 balles d'une manche partout, le natif de San Candido a tenu son rang, lui qui verra les 8emes de finale de Roland-Garros pour la troisième fois de suite dans sa jeune carrière (20 ans). Opposé à Rublev lundi, Sinner pourrait égaler sa meilleure performance à Paris en cas de victoire contre ce dernier, lui qui avait fait un quart de finale en 2020 (défaite contre Rafael Nadal). Seule petite interrogation pour lui, une gêne en dessous du genou gauche qu'il a dû faire soigner ce samedi.

>