Roland-Garros : Vers un maximum de 5000 spectateurs par jour



Jean-Michel Blanquer l’a récemment assuré, il y aura du public à Roland-Garros. Mais, avec l’organisation du tournoi prévue sur deux phases distinctes du plan de sortie de confinement récemment présenté par le Président de la République Emmanuel Macron, les dirigeants de la Fédération Française de tennis (FFT) doivent se montrer créatifs pour permettre de respecter les règles sanitaires mises en place par les autorités lors de chacune de ces deux phases tout en permettant l’accès aux travées à un maximum de spectateurs, l’ambition étant d’atteindre un total de 5000 personnes par journée. A cette fin, la FFT a récemment communiqué à ses partenaires le plan qu’elle souhaite mettre en place et qui divise la quinzaine de la terre battue en deux. Alors que la phase 3 du plan de sortie du confinement doit démarrer le 9 juin, les dix premiers jours des Internationaux de France seront soumis à des règles plus strictes.

Dix premiers jours très restreints


En effet, la FFT prévoit de séparer l’ensemble du Stade Roland-Garros en trois zones totalement hermétiques pouvant chacune accueillir 1000 spectateurs. La première zone contiendrait le Court Suzanne-Lenglen ainsi qu’une partie des courts annexes, la deuxième zone concernerait le Court Philippe-Chatrier et le reste des courts annexes alors que la dernière zone serait le Court Simonne-Mathieu, isolé du reste des installations par l’avenue Gordon Bennett. De plus, la FFT est actuellement en discussion avec les autorités pour permettre à un peu moins de 2400 spectateurs supplémentaires d’accéder aux courts annexes, soit 35% de la capacité totale de ces courts. Toutefois, le principal problèmes concerne les sessions de nuit sur le Court Philippe-Chatrier. En raison du couvre-feu fixé à 21h00, ces rencontres phares devraient se dérouler à huis clos mais, comme l’a évoqué le ministre de l’Education et des Sports, un système de dérogations est au cœur des discussions entre la FFT et les autorités.

La FFT compte sur 5000 spectateurs sur le Court Philippe-Chatrier


Après ces dix premiers jours, à compter du 9 juin, la mise en place de la phase 3 du plan de sortie du confinement devrait permettre de desserrer la bride concernant le public à Roland-Garros. L’ensemble des installations serait alors séparé en deux zones, avec le Court Simonne-Mathieu qui pourrait accueillir jusqu’à 3000 spectateurs et qui serait totalement isolé du reste des courts. L’ensemble des installations autour des courts Suzanne-Lenglen et Philippe-Chatrier devrait pouvoir accueillir jusqu’à 5000 spectateurs pour la conclusion du tournoi. Là-aussi, en raison d’un couvre-feu en vigueur à partir de 23h00, des dérogations pourraient être accordées aux spectateurs si les rencontres devaient se terminer à des horaires tardifs. Un plan qui ressemble à celui envisagé dans un premier temps pour l’édition 2020 des Internationaux de France, avec que la situation sanitaire n’impose un jauge très stricte lors de l’événement.

>