Raducanu déjà dehors, Azarenka tient son rang

panoramic

Dépossédé de plusieurs grosses têtes de série (Krejcikova, Jabeur, Kontaveit, Muguruza), le bas du tableau féminin de Roland-Garros dispute son deuxième tour ce mercredi, et il y a encore eu une surprise ! Emma Raducanu, la 12eme joueuse mondiale et gagnante du dernier US Open, a pris la porte, face à Aliaksandra Sasnovich, 47eme. Depuis son triomphe new yorkais, la Britannique de 19 ans n'a pas obtenu de grands résultats, et pour son tout premier Roland-Garros, elle disparait donc dès le deuxième tour, après une défaite 3-6, 6-1, 6-1 en 2h04. Face à cette joueuse qui l'avait déjà battue à Indian Wells l'automne dernier, Raducanu a pourtant bien commencé, empochant le premier set avec des breaks à 2-2 et 5-3. Mais elle a ensuite complètement perdu son tennis, cédant deux fois son service dans les deux sets suivants sans breaker une seule fois son adversaire. La Britannique a pourtant eu cinq balles de break à 1-1 dans la troisième manche, mais elle les a manquée et s'est écroulée ensuite.

 

Azarenka en deux sets


En revanche, la logique a été respectée lors des autres matchs féminins qui ont ouvert la journée. A commencer par Victoria Azarenka, tête de série n°15, qui a éliminé Andrea Petkovic 6-1, 7-6, en sauvant une balle de set à 5-4 dans le deuxième. La Biélorusse sera opposée à la Suissesse Jil Teichmann (n°23), qui s'est débarrassée d'Olga Danilovic sur le score de 6-4, 6-1, malgré 5 doubles-fautes et 3 breaks concédés. Tête de série n°27, Amanda Anisimova a quant à elle disposé de Dona Vekic, la 100eme mondiale : 6-4, 6-1 en 1h16 en prenant six fois le service de la Croate. Pour Elise Mertens (n°31), ce fut encore plus facile, puisque la Belge a profité du forfait de la Tchèque Marie Bouzkova, testée positive au covid.


>