Paire encore éliminé d'entrée

Panoramic
L'orange n'a pas porté chance à Benoît Paire. Tout d'orange vêtu pour son retour sur le court Simone-Mathieu, ce mardi lors d'une rencontre interrompue la veille par la pluie alors que notre représentant était déjà mal embarqué (6-3, 1-2), l'Avignonnais n'est pas parvenu à inverser la situation face à Ilya Ivashka. Battu en quatre sets (6-3, 7-5, 1-6, 7-5 en 2h34 de jeu) par le Biélorusse, Paire, comme l'année dernière quitte de nouveau le tournoi de Roland-Garros dès son entrée en lice. Une énième désillusion pour celui qui accumule les défaites depuis le début de l'année et dont les victoires ne se comptent même pas sur les doigts d'une main (quatre succès en 2022). Toujours aussi inconstant, le 78eme mondial a "donné" le deuxième set à son adversaire sur un jeu complètement raté (quatre doubles fautes). Lâchant enfin ses coups ensuite et retrouvé en coup droit, l'ancien protégé de Lionel Zimbler a donné l'impression de pouvoir revenir complètement dans cette partie en remportant aisément la troisième manche avant de prendre également le large dans le set suivant (4-1), le tout face à un Ivashka en perdition. Mais pas longtemps.

Paire laisse passer trois balles de cinquième set





Car une fois de plus, Paire a été rattrapé par une fébrilité assez déconcertante, notamment au service (24 doubles fautes dans ce match). Et même trois balles de set à 5-4 ne lui ont pas suffi pour recoller et s'offrir un cinquième set avec lequel il aurait naturellement débuté avec un avantage dans une ambiance de corrida tout à sa cause (les "Benoît, Benoît" n'ont cessé de résonner). Malheureusement pour le huitième de finaliste en 2019, il s'est de nouveau écroulé, permettant à Ivashka de lui montrer d'entrée le chemin de la sortie. Comme un fort goût de déjà vu pour Paire, qui a quitté le court tête basse, conscient que mentalement, il n'avait peut-être jamais semblé aussi friable que cette saison.

>