Mladenovic double la mise

Twitter/@rolandgarros

"Kiki" est de nouveau reine de Paris ! Trois ans après son titre sur la terre battue de la Porte d'Auteuil en compagnie de Caroline Garcia, Kristina Mladenovic a remporté Roland-Garros en double pour la deuxième fois de sa carrière, cette fois en compagnie de Timea Babos. Alors que la Nordiste était assurée depuis les demi-finales de devenir la deuxième française n°1 mondiale en double après Julie Halard-Decugis (*), les deux amies de longue date ont triomphé en finale aux dépens des Chinoises Ying-Ying Duan et Saisai Zheng (6-2, 6-3).

C'est le deuxième titre commun en Grand Chelem pour Mladenovic et Babos, qui ont remporté l'Open d'Australie en 2018, ainsi que le Masters en fin d'année dernière. Elles restaient aussi sur deux finales perdues à l'US Open l'an passé, et à l'Open d'Australie en début de saison, et s'étaient fait sortir en quarts de finale à Roland-Garros lors de la dernière édition. Cette fois, après des rencontres accrochées en huitièmes et en quarts, la Française et la Hongroise ont su monter en puissance pour finir sur une finale pleine de maîtrise, remportée en un peu plus d'une heure sur le Central.

Décidément, Roland-Garros réussit particulièrement aux Français ces dernières années. Après la finale perdue par Nicolas Mahut et Michaël Llodra en 2013, Julien Benneteau et Edouard Roger-Vasselin avaient succédé l'année suivante à Yannick Noah et Henri Leconte, titrés en 1984. Deux ans plus tard, Mladenovic et Garcia ont donc également soulevé le trophée, imitées par Nicolas Mahut et Pierre-Hugues Herbert l'an passé. Samedi, Jérémy Chardy et Fabrice Martin, finalistes surprises, ont eu moins de réussite en double messieurs.

(*) Mladenovic compte 80 points de plus que Babos car la Française a atteint les quarts de finale à Brisbane cette année en compagnie de Galina Voskoboeva.