Ivanisevic, qui ne donnait "aucune chance" à Nadal, était "totalement sincère"



Goran Ivanisevic, désormais dans le staff de Novak Djokovic, assurait avant la finale de Roland-Garros contre Rafael Nadal que ce dernier n'avait aucune chance face à son poulain, au vu des conditions. Forcément, l'ancien joueur (vainqueur de Wimbledon en 2001) a été invité à revenir sur ses propos qui, a posteriori, peuvent porter à sourire puisque l'Espagnol l'a emporté 6-0, 6-2, 7-5. "J'étais totalement sincère, insiste-t-il pour Sport Klub. J'ai tout à fait le droit de dire ce que je pense, et concernant mon joueur, ce n'est pas un crime de penser qu'il allait gagner Roland-Garros cette année. Oui, j'ai exagéré quand j'ai affirmé que Rafael Nadal n'avait aucune chance, mais voilà je croyais plus en Novak Djokovic et je donne toujours mes opinions de manière sincère. Avant l'Australie, j'avais dit que c'était 50-50 et il avait détruit 'Rafa'..." Le Serbe s'était en effet imposé en trois sets en 2019, à Melbourne (6-3, 6-2, 6-3).


"C'est très facile de juste dire qu'on va voir, que le gagnant que sera le meilleur... Je l'ai dit comme je l'ai senti, Rafael Nadal a prouvé que j'avais complètement tort. Désormais, il faut tourner la page." Pour Ivanisevic, la quête du Grand Chelem ne doit pas être abandonnée par Novak Djokovic, bien au contraire : "Je suis sûr qu'il a encore au moins trois ans pour le faire. Oui, Rafael Nadal à Roland-Garros, c'est peut-être la plus grande réussite de l'histoire du sport, mais 'Djoko' est lui le roi de Melbourne et il y sera favori. Il battra bientôt le record de semaines en tant que n°1 mondial. Et j'avais déjà dit il y a longtemps que lui comme Rafael Nadal dépasseraient bientôt Roger Federer, ce que je maintiens." Le Suisse et l'Espagnol en sont désormais à 20 titres du Grand Chelem chacun, contre 17 pour Novak Djokovic.