Badosa laisse traîner un set en route

Panoramic

Quart de finaliste du tournoi la saison dernière, Paula Badosa (24 ans) poursuit sa route sur les courts de la Porte d'Auteuil. Toutefois, l'Espagnole, 4eme au classement mondial, a dû batailler ce jeudi au deuxième tour pour se sortir des griffes de la Slovène Kara Juvan, 68eme à la WTA. Badosa a d'ailleurs abandonné son premier set du tournoi en route. Car si la demi-finaliste d'Indian Wells, où elle avait chuté contre Maria Sakkari, demi-finaliste du dernier Roland-Garros mais déjà hors-course cette année, s'était montré expéditive pour balayer Fiona Ferro au premier tour, elle n'a pas connu une promenade de santé en revanche contre Juvan. L'ancienne dauphine d'Ashleigh Barty a eu besoin de trois manches (7-5, 3-6, 6-2) et de plus de deux heures de jeu (2h19) jeudi face à la talentueuse jeune joueuse slovène de 21 ans, très résistance et qui a offert une opposition de grande qualité à l'Espagnole.

Juvan accrocheuse





Dès la première manche, qui avait vu la tête de série numéro 4 du tournoi prendre très vite le large (5-2), la récente finaliste malheureuse à Strasbourg, où elle avait été très près de remporter son premier titre en carrière, aux dépens de l'expérimentée Angelique Kerber, a prouvé qu'elle ne se laisserait pas dominer aisément. Tout de suite revenue à hauteur, la compatriote de Tamara Zidansek, demi-finaliste de la dernière édition, a fini par perdre ce premier set, mais elle a immédiatement réagi en remportant la deuxième manche avec beaucoup d'autorité. Elle a même breaké d'entrée Badosa dans la dernière manche, sans toutefois parvenir à conserver son avantage. Deux breaks de suite ont alors permis à la quart de finaliste en 2021 de s'envoler de nouveau. Le troisième du set a permis à la favorite de cette rencontre de souffler définitivement. Mais elle a souffert. Elle doit également s'attendre à ne pas avoir match facile au prochain tour, samedi contre la Russe Veronika Kudermetova, tête de série numéro 29. 

>