Agen : Sonnes mis à l'écart, Deylaud met fin à sa mission de consultant

Rien ne va plus à Agen ! Après une saison 2020-2021 en Top 14 catastrophique avec 26 défaites en autant de journées et une relégation trop vite rendue inéluctable, le SUA a retrouvé la Pro D2… mais sans retrouver le goût de la victoire. A l’image du RC Vannes, le club du Lot-et-Garonne a connu la défaite à l’occasion de ses six premières sorties dans l’antichambre de l’élite du rugby hexagonal et pointe à nouveau à la dernière place du classement. Afin de tenter d’inverser la tendance, le président Jean-François Fonteneau a essayé d’apporter du sang frais au sein du staff avec l’arrivée de Christophe Deylaud à la fin du mois de septembre. L’ancien demi d’ouverture international, qui a porté les couleurs du SUA au début de années 2000, a pris la casquette de consultant afin d’aider Régis Sonnes et de relancer la machine. Une tentative qui a fini par devenir un fiasco.


Fin de mandat pour Sonnes


Par l’intermédiaire d’un court communiqué publié sur son compte officiel Twitter, le SU Agen a confirmé le départ de Christophe Deylaud. « Christophe Deylaud, choisi par Régis Sonnes pour une mission de Consultant, a décidé de stopper ses fonctions en raison de divergences profondes avec le manager », annonce le club. A la suite de cette décision prise par celui qui était surnommé « Monsieur Plus », le SUA a réuni son Conseil d’Administration qui a pris une décision lourde de conséquences. Revenu à la tête de l’équipe en novembre dernier sans parvenir à inverser la tendance d’un début de saison passée manqué, Régis Sonnes n’est plus le manager d’Agen. « Le Conseil d’Administration s’est réuni et a décidé à l’unanimité de suspendre Régis Sonnes de ses fonctions », est-il annoncé de manière laconique. Alors que le club du Lot-et-Garonne doit se déplacer à Vannes pour ce qui pourrait être appelé « le match de la peur », c’est avec un staff sans leader qu’il va l’aborder.

>