Pas de Leaders Cup en 2022 !

La Leaders Cup 2022 n’aura pas lieu ! L’Equipe avait révélé dimanche que la compétition qui réunit traditionnellement les huit meilleures équipes de la phase aller du championnat de France avait du plomb dans l’aile en raison de contraintes budgétaires trop élevées. Ce jeudi, la Ligue nationale de basket a officialisé l’annulation de l’édition 2022 via un communiqué. « Réunie en Assemblée Générale annuelle ce jeudi matin, la Ligue nationale de basket a pris la décision de ne pas lancer l’édition 2022 de l’évènement majeur de mi-saison, la « Leaders Cup », qui se déroule chaque année en février à Disneyland Paris. Cette décision a été motivée par la nécessité ressentie par les clubs de présenter un budget de reprise prudent, pour cette première saison « espérée » d’après- COVID, après deux exercices qui ont fortement impacté la Ligue. La Leaders Cup est un évènement prestigieux auquel la LNB, ses clubs et Disneyland Paris sont très attachés, et dont ils veulent préserver la puissance et la qualité. La Ligue Nationale de Basket et Disneyland Paris ont la volonté commune de maintenir leur partenariat de longue date et de proposer dans des conditions de qualité optimale le meilleur spectacle de basket, familial, avec une édition bien préparée, et respectant le modèle et les standards qui ont fait son succès, dès la saison prochaine. »

Le Mans et Monaco détiennent le record de victoires


La Leaders Cup porte ce nom depuis 2013 et s’était appelée auparavant Tournoi des As (1988-1993) puis Semaine des As (2003-2012). Le Mans et Monaco se partagent le record du nombre de victoires, avec trois chacun, alors que l’ASVEL détient celui du nombre de participations (15, pour une seule victoire). Ces équipes devront donc patienter une année avant de tenter de se qualifier pour une nouvelle édition. La LNB n’a en revanche pas évoqué la Leaders Cup Pro B, dont les quarts de finale (Aix-Maurienne - Quimper, Nancy - Chalon, Blois - St-Quentin, Vichy-Clermont - Evreux) doivent se dérouler la semaine prochaine, et dont le vainqueur se voit attribuer d’office une place en play-offs.

>