Leaders Cup : Boulogne-Levallois s'est fait peur, l'ASVEL se relance

C’est parti pour la huitième édition de la Disneyland Leaders Cup ! Les huit meilleures équipes de la phase aller de la saison de Jeep Elite sont réunies chez Mickey, et une première va déjà pouvoir rentrer chez elle et profiter de deux semaines de repos avant la reprise du championnat : Cholet. Le CB a en effet été éliminé par Boulogne-Levallois sur le score de 82-74. Mais que ce fut dur pour les Metropolitans, qui ont bénéficié d’un gros coup de mou des Choletais dans le money-time ! Les actuels quatrièmes de Jeep Elite ont bien commencé face aux sixièmes, en menant 43-36 à la mi-temps, mais ils sont ensuite connus un trou noir en revenant des vestiaires, en encaissant un 14-0, ce qui a permis à Cholet de mener 56-49 à la 28eme minute et 60-57 à la fin du troisième quart. Les Franciliens se sont repris peu à peu et sont repassés devant à la 32eme sur un tir de David Michineau (61-60), puis les deux équipes sont passées devant tour à tour, mais sans compter plus de quatre points d’avance. A trois minutes de la fin, Cholet menait 74-70, avant de connaitre à son tour un énorme trou noir. Boulogne-Levallois a en effet terminé le match sur un 12-0, chaque joueur apportant sa pierre à l’édifice. David Michineau termine meilleur marqueur avec 19 points, et a été bien aidé par Jamel Artis et Vitalis Chikoko et Rob Gray, auteurs de 14 et 12 points (14pts pour Karaman et Stockton côté choletais). Boulogne-Levallois, qui n’a jamais remporté la Leaders Cup, ni la Semaine des As, reste donc encore en course pour le trophée.

L’ASVEL sort de sa série négative


Battu à trois reprises lors de ses trois dernières sorties toutes compétitions confondues, c’est sous pression que l’ASVEL a abordé cette Leaders Cup. Et, sur le parquet de la Disney Events Arena de Marne-la-Vallée, cette pression et cette tension ont mis en difficulté les joueurs de Zvezdan Mitrovic qui ont couru derrière Strasbourg tout au long de ces dix premières minutes. Mais emmenés par Théo Maledon (20 points, 7 passes) et Antoine Diot (15 points), les Villeurbannais sont petit à petit sortis de leur torpeur pour prendre les commandes du match et creuser l’écart dans un deuxième quart-temps à sens unique afin d’atteindre les vestiaires avec un avantage de quatorze points. Remobilisés par Lassi Tuovi, les Strasbourgeois ont toutefois vu la charge des Rhodaniens continuer après le repos pour atteindre le dernier quart-temps avec un match quasiment plié et un retard de 23 points pour les Alsaciens. Ces dix dernières minutes ont permis au banc de l’ASVEL de gagner du temps de jeu avec l’écart qui en a finalement peu souffert puisque le club du président Tony Parker a validé son billet pour les demi-finales avec 19 points d’avance (91-72). Un dernier carré de cette Leaders Cup où les Villeurbannais retrouveront Boulogne-Levallois, qui ont remporté le duel entre les deux équipes disputé ce dimanche à l’Astroballe. Une belle entre les deux équipes, l’ASVEL ayant remporté le match aller en championnat dans les Hauts-de-Seine, qui s’annonce pimentée.

(Avec A.S.)

BASKET - JEEP ELITE / LEADERS CUP 2020
Quarts de finale - Vendredi 14 février
Boulogne-Levallois - Cholet : 82-74
ASVEL - Strasbourg : 91-72
18h00 : Dijon – Bourg-en-Bresse
20h30 : Monaco – Nanterre

Demi-finales – Samedi 15 février
18h00 : ASVEL - Boulogne-Levallois
20h30 : Monaco ou Nanterre - Dijon ou Bourg-en-Bresse

Finale – Dimanche 16 février à 17h00